Votre recherche

Portugal : 10 plats typiques à manger en famille!

Les saveurs du Portugal en font sa renommée. Cuisine simple mais savoureuse, il y a une certitude : on mange bien partout où l’on arrête. Les enfants sont accueillis comme des rois et puisque la famille est au coeur de la vie portugaise, les restaurateurs s’assurent naturellement que nos minis voyageurs ne manquent de rien. Voici quelques-uns de nos coups de coeur culinaires!

No. 1

Manger des « Caracois » en Algarve

Bien que l’on trouve des escargots à Lisbonne, et maintenant dans quelques petits endroits même dans le nord du Portugal, c’est dans l’Algarve que la tradition est née.

Devant les restaurants, on repère les petites affiches « Hà Caracois » (« Ici nous avons des escargots », en portugais) souvent écrites à la main. On choisit une belle bouteille de vin blanc (ou une bière Super Bock) pour accompagner le tout, pendant que nos enfants partent à la chasse aux petits escargots en maniant le cure-dent qui sert d’outil pour les extirper de leur coquille.Escargots au portugal

No. 2

Manger une « Caldo Verde » dans la région du Minho

La « caldo verde » (« bouillon vert », en portugais) est une soupe traditionnelle du nord du Portugal mais maintenant consommée dans tout le pays. Faite principalement de chou vert cavalier portugais, de pommes de terre et de chorizo, elle est relativement épaisse et vient avec des feuilles de chou coupées en lanières très fines.Caldo verde Portugal

On peut jouer un tour à nos enfants en leur faisant croire que c’est de la soupe au gazon!

No. 3

Boire une « Ginginha » dans les rues de Lisbonne

Les vacances, c’est aussi pour les parents! La ginjinha, ou plus simplement ginja, est une liqueur obtenue à partir de la macération de cerises griottes. C’est une boisson très populaire au Portugal, en particulier à Lisbonne, où faire un arrêt en pleine rue dans l’un des nombreux micro-comptoirs spécialisés nous redonne une petite dose d’énergie pour poursuivre notre route!

Elle est servie habituellement avec le fruit au fond du verre, populairement appelée « com elas » (avec elles) ou « sem elas » (sans elles) quand elle est servie pure.Ginjinha à Lisbonne

Notre version préférée? On se rend chez « A Ginjinha Rossio » tout près de la Praça Dom Pedro IV. Pour l’adresse exacte, c’est ici.

___

À certains endroits, on peut savourer une ginginha dans un verre de chocolat, question de doubler le plaisir!

No. 4

Boire un « Galão » ou un « meia de leite » au petit-déjeuner

Les parents ont besoin de caféine! Pour faire comme les Portugais, on ne commande pas un café au lait mais bien un « galão » (dans un grand verre) ou un « meia de leite » (dans une tasse). Semblable au caffè latte (café au lait), c’est un mélange d’un quart d’expresso et de trois quarts de mousse de lait, contrairement au « garoto » qui est préparé avec de l’expresso et de la mousse de lait à parts égales dans une tasse à café.

Galao Café au Portugal

© Good Times Lagos

Pour boire un expresso tel qu’on le connait, on demande une « bica » dans le sud du pays et un « café » dans le nord.

No. 5

Se délecter d’un « Pastéis » à Belem

Une visite dans le quartier culturel de Belem s’impose. En plus des monuments à voir, plusieurs musées et attraits historiques s’y trouvent. Un des grands incontournables est la visite de l’établissement « Pastéis de Belém » (Tartelettes de Belém), reconnu pour ses tartelettes du même nom.

Il n’est pas rare d’y voir une longue fille d’attente, mais l’attente sera vite oubliée à notre première bouchée dans ces petites tartelettes au goût unique. L’endroit est une institution depuis 1837, la recette de cet endroit ayant fait sa renommée.

Si le temps nous le permet, on savoure le tout sur place avec un café (voir point 4!).

L’histoire de cette fameuse pâtisserie est très bien illustrée dans cette vidéo. On peut également la lire ici.

© Pastéis de Belém

No. 6

Manger des « Sardinhas » à Alvor

Alvor est un charmant petit village de pêcheurs situé sur l’estuaire de la rivière Rio Alvor. Malgré le tremblement de terre de 1755 qui a détruit la plupart des établissements de ce village maure traditionnel, on y trouve encore quelques vestiges et traces historiques du passé restés intacts.

Malgré la vague de tourisme qui déferle sur les plages de l’Algarve, ce petit village a su conserver tout son charme. Le bord de l’eau qui mène au petit port est un beau lieu pour se dégourdir les jambes en famille.Sardines portugaises

On ne repart pas sans avoir savouré poissons et fruits de mer au restaurant Zé Morgadinho. Une réelle institution, ce restaurant familial a tout pour plaire aux enfants (et aux parents!) : des chaises colorées, des grills extérieurs où la cuisson devient une fête pour les yeux et le nez, des chansonniers qui viennent bercer nos oreilles au son de la musique et le personnel très animé qui y travaillent depuis des années. De plus, c’est l’une des meilleures tables conviviales pour y manger du poisson et des fruits de mer!Alvol, Portugal

No. 7

Manger un « bifana » ou un « prego »

Un petit creux? On se rend sur la terrasse d’un bar ou d’un petit bistro et l’on demande un sandwich « bifana » (fait de viande de porc) ou un « prego » (fait de viande de boeuf). La viande est grillée et glissée entre deux tranches de pain portugais : eh hop! l’encas par excellence à prix modique!

Biffana Portugal

© Cooking Lisbon

No. 8

Savourer une « BOLA DE BERLIM » sur les plages de l’Algarve

Les Portugais ont la dent sucrée! Savourer des pâtisseries fait partie des plaisirs incontournables du voyage. On trouve un très grand nombre de cafés et de pâtisseries partout au pays! On en profite pour faire plaisir aux enfants.

La « Bola de Berlim » est une pâtisserie traditionnelle portugaise qui ressemble à la pâtisserie allemande « Berliner ». Elle ressemble à un gros beignet frit et saupoudré de sucre qui est ensuite fourré de crème pâtissière. Cette crème jaune est toujours visible, débordant même généreusement de la pâtisserie.

Bien qu’on la retrouve dans tout le pays, c’est sur les plages près de Lisbonne et au sud dans l’Algarve que des vendeurs ambulants nous en offrent directement à l’ombre de notre parasol, laissant place à la créativité comme en témoigne cette vidéo.

On s’assure d’acheter notre « Bola de Berlim » le matin, on s’assure ainsi de sa fraîcheur. On privilégie les vendeurs qui s’approvisionnent directement dans une pâtisserie en bord de mer plutôt que ceux qui laissent leur inventaire de pâtisseries dans leur voiture au soleil…

No. 9

Manger des « rissois » sur le pouce

Les « rissois » sont de petits beignets salés et farcis principalement à la viande (« carne » en portugais) ou aux crevettes (« camarão » en portugais) et que l’on retrouve dans bon nombre de cafés et de pâtisseries à travers le pays. On savoure aussi les « pasteis de bacalhau », ces fameux beignets à la morue. On en mange à l’apéro ou simplement à la collation.

Rissois de bacalhau

© Receitas et menu

On part sur la route? Les « rissois » se trouvent fréquemment dans les cafés des aires de service, ils sont donc une bonne option pour se restaurer sur le pouce.

No. 10

Manger une « Francesinha » à Porto

La « francesinha » (« petite française » en portugais) est un plat typique originaire de la région de Porto. Selon la légende, son origine remonte aux temps des invasions françaises sous les directives de Napoléon. Les troupes françaises avaient l’habitude de manger du pain avec n’importe quelle viande et beaucoup de fromage. Depuis, les habitants de Porto ont ajouté leur touche personnelle au sandwich : la sauce!

Francesinha à Porto

© Eu os Tachos e a Cozinha

Pour tout manger à un seul endroit

  • On visite le Time Out Mercado da Ribera à Lisbonne. Coup de coeur pour ce nouveau concept convivial où d’immenses tables centrales permettent de savourer les plats choisis dans les dizaines de kiosques, boutiques et restaurants qui longent les 4 murs (et encore plus) de cet ancien marché actualisé.Time Out Market Mercado da RibeiraTime Out Market Lisbonne

dossier Portugal sur bb jetlag!

Pour le meilleur du Portugal, voici six autres articles pour mieux nous inspirer :