Votre recherche

L’Ouest canadien en famille : activités, coups de cœur et astuces!

Ouest canadien en famille

La beauté des paysages vaut à elle seule le déplacement. On aime particulièrement gravir les montagnes pour regarder l’horizon, s’émerveiller devant l’eau émeraude des lacs et des rivières, contempler le soleil qui se couche ou se lève sur la mer, ainsi qu’observer une faune et une flore diversifiées. Et si l’Ouest canadien était votre prochaine destination?

On y va pour se retrouver en plein air

L’Ouest canadien s’avère une excellente destination pour les amoureux de plein air. Sur l’eau, en montagne, dans les vallées ou dans les bois, chacun y trouve son compte. En famille, c’est l’occasion idéale d’initier les petits à diverses activités ou simplement de jouer dehors dans un cadre enchanteur.

Pour célébrer son 150e anniversaire, le Canada ouvre gratuitement les portes de ses parcs nationaux cette année; il suffit de se procurer la carte d’entrée Découverte.

___

Afin d’apprécier être à l’extérieur et parce que la météo peut changer rapidement, on traîne un sac à dos incluant des vêtements appropriés à la température, des collations, de l’eau et une petite trousse de premiers soins. Si l’on monte en altitude, on prévoit une tuque et des vêtements chauds… même en été!

___

Lorsqu’on envisage faire une plus longue randonnée, on évalue la distance selon l’endurance des enfants, on s’informe à l’accueil du sentier si des ours ont été vus dans les environs et on en profite pour les informer de notre excursion.

Parc National Yoho © Amélie RacineParc National Yoho © Amélie Racine

Quand partir?

De juin à août si l’on souhaite profiter de l’été. En mai ou en septembre si l’on préfère se trouver hors saison mais tout en ayant une météo clémente. Et en hiver pour les amateurs d’activités hivernales!

Définir son itinéraire

Ah les grands espaces! Impossible de tout voir, à moins de partir quelques mois, alors il est inévitable de devoir faire des choix. Selon les activités qu’on aime pratiquer et les attraits qu’on souhaite visiter, on élabore un itinéraire qui correspond à nos intérêts et qui tient compte des distances entre chaque lieu.

Éviter de revenir sur ses pas : atterrir à un point A et repartir d’un point B.

___

S’informer sur la destination et prendre note des attraits, parcs nationaux et activités jugées intéressantes. Personnellement, j’utilise Pinterest pour conserver une trace de tous les articles et sites Web consultés. Ainsi, je peux y accéder facilement une fois sur la route et changer mes plans à la dernière minute.

 

On consulte les sites Web Destination British Columbia et Tourism Alberta pour découvrir les incontournables des deux provinces de l’ouest, ainsi que celui de Parcs Canada afin de s’informer à propos des sentiers et des activités offertes dans les parcs nationaux.

© Highlights of British Columbia, Destination British Columbia

À partir de la liste établie précédemment, repérer des lieux à partir desquels il sera possible de rayonner pour quelques jours.

___

Considérer l’aisance des mini voyageurs en voiture et définir une distance limite à franchir lors des plus longs déplacements ainsi que pour les activités quotidiennes.

Comment s’y rendre et s’y déplacer?

Lorsque l’on part pour moins d’un mois, on privilégie l’avion et on loue une voiture sur place. Si l’on possède un véhicule récréatif (« un motorisé ») ou que l’on préfère effectuer le trajet avec son propre véhicule, il faut considérer un déplacement de plusieurs jours, voire 4 ou 5 (dans une direction seulement à partir du Québec) selon le nombre d’arrêts et en fonction de l’aisance des enfants en voiture.

Ouest canadien en famille

Sur la route © Amélie Racine

La plupart des compagnies de location de voitures permettent de prendre possession d’un véhicule à un point A et de le remettre à un point B.

___

Si les enfants ont besoin d’un banc d’appoint, il vaut mieux apporter le nôtre afin de maximiser leur confort. Le nombre d’heures assis en voiture est non négligeable alors mieux vaut mettre toutes les chances de son côté pour que les déplacements se passent le mieux possible!

Pour plus d’informations, on consulte l’article Avion avec bébé et enfant : tout ce qu’il faut savoir sur le siège d’auto.

Où se loger?

Camping, auberge, hôtel ou location de maison, toutes les possibilités sont bonnes selon le type de voyageur que nous sommes et notre budget. Personnellement, nous avons généralement opté pour la location de maison.

Il est à noter que l’hébergement peut être dispendieux dans l’Ouest canadien et qu’il vaut mieux s’y prendre à l’avance pour réserver.

On consulte les articles Louer une maison pour ses vacances : pourquoi et comment? et Kid and Coe : un « Airbnb » 100% famille pour connaître les avantages de la location de maison.

Dossier : l’Ouest canadien en famille

Pour en savoir plus, on consulte les 3 articles suivants :

 

 

Amélie Racine
Collaboration spéciale

Amélie est la maman de deux garçons : un de 4 ans et un nouveau-né. Les voyages comptent parmi les plus belles expériences qui ont ponctué son enfance, sa jeunesse et sa vie d’adulte. Aujourd’hui, elle souhaite que ses enfants profitent de cette même chance et qu’ils découvrent le monde quel que soit leur âge. Sa passion pour le voyage a influencé son choix de carrière. Dès la fin de ses études au début des années 2000, elle a occupé différents postes dans l’industrie touristique. Depuis 2010, elle travaille pour la Chaire de tourisme Transat ESG-UQAM à titre d’analyste en veille stratégique pour le Réseau de veille en tourisme.