Votre recherche

L’Ouest canadien : 3 coups de cœur dans la région de Golden et des parcs nationaux

Les paysages à couper le souffle et le rythme de vie décontracté de la région de Golden évoquent les vacances et donnent envie de déménager dans ce coin de pays. « Wow! », « magnifique! », « incroyable! », voilà quelques mots qui viennent à l’esprit lorsque l’on contemple la nature grandiose de ses parcs nationaux. Voici quelques-uns de nos coups de cœur!

No. 1

La montagne Kicking Horse

L’ascension de la montagne Kicking Horse permet d’admirer la vallée de la rivière Columbia.

On y observe aussi les magnifiques chaînes de montagnes des environs et si l’on est chanceux on pourra apercevoir Boo, un ours grizzly qui vit dans un environnement naturel contrôlé de la montagne.

Golden – Kicking Horse © Amélie Racine

Golden – Kicking Horse © Amélie Racine

Golden – Kicking Horse © Amélie Racine

Golden – Kicking Horse © Amélie Racine

On prend les gondoles pour faciliter la montée de chaque membre de la famille. Au sommet, quelques sentiers permettent de découvrir davantage la montagne et ses horizons.

No. 2

Le Parc National Yoho

Le Parc National Yoho offre de sublimes panoramas : les chutes Takakkaw, parmi les plus hautes du pays et le lac Emerald ont particulièrement marqué nos esprits.

Chutes Takakkaw- Parc National Yoho ©Amélie Racine

Chutes Takakkaw- Parc National Yoho ©Amélie Racine

Lorsque l’on sillonne le parc en voiture, les paysages sont si beaux qu’on voudrait que la route ne s’arrête jamais.

Chutes Takakkaw- Parc National Yoho © Amélie Racine

Chutes Takakkaw- Parc National Yoho © Amélie Racine

On fait le tour du lac Emerald à la marche pour admirer tous les reflets de l’eau turquoise ou on loue un canot pour le voir de plus près.

___

On termine l’excursion en relaxant sur la terrasse du restaurant se trouvant à côté du lac.

No. 3

Le Parc National de Banff

Le Parc National de Banff regorge de points d’intérêts : le lac Louise, le lac Moraine, les sources thermales Upper Hot Springs ou le Canyon Johnston, pour ne nommer que ceux-ci.

 Lac Louise - Parc National de Banff © Amélie Racine

Lac Louise – Parc National de Banff © Amélie Racine

Sa renommée attire les foules, ce qui rend certaines excursions plus irritantes. Malgré tout, ce parc est incontournable et vaut le détour.

On s’y rend avant 11 h ou après 17 h pour éviter les foules.

___

Autant que possible, on attend une journée ensoleillée ou une éclaircie pour admirer l‘incroyable couleur des lacs.

Où se loger?

Lorsque l’on préfère demeurer à l’extérieur des pôles trop touristiques, on choisit Canmore pour rayonner tout autour de Banff. C’est aussi une localisation idéale si l’on prend l’avion de Calgary et qu’on ne souhaite pas dormir en ville avant le départ.

Une petite ville qui donne envie de s’y installer

Canmore est une petite ville qui s’est bien développée au cours des dernières années. On sent une vie locale dynamique, on y trouve de bons restaurants, des boutiques branchées et de jolies galeries d’art. Les enfants adoreront jouer au parc Centennial pour commencer ou terminer la journée!

Canmore - Parc Centennial © Amélie Racine

Canmore – Parc Centennial © Amélie Racine

La liste de nos coups de cœur aurait pu être beaucoup plus longue si nous avions passé plus de temps dans la région et si la température s’était montrée plus aimable. Car ce n’est pas pour rien que le National Geographic Traveler a nommé la région de Banff & Lake Louise « A Must-See Destination/Best of the World » pour 2017!

D’autres ressources pour s’informer

Selon l’âge et les intérêts des mini voyageurs, on choisit des activités à la hauteur de leurs capacités. Pour trouver plus d’options, on consulte aussi :

On consulte notre dossier sur l’Ouest canadien:

Amélie Racine
Collaboration spéciale

Amélie est la maman de deux garçons : un de 4 ans et un nouveau-né. Les voyages comptent parmi les plus belles expériences qui ont ponctué son enfance, sa jeunesse et sa vie d’adulte. Aujourd’hui, elle souhaite que ses enfants profitent de cette même chance et qu’ils découvrent le monde quel que soit leur âge. Sa passion pour le voyage a influencé son choix de carrière. Dès la fin de ses études au début des années 2000, elle a occupé différents postes dans l’industrie touristique. Depuis 2010, elle travaille pour la Chaire de tourisme Transat ESG-UQAM à titre d’analyste en veille stratégique pour le Réseau de veille en tourisme.