Votre recherche

Passeport d’urgence pour famille (presque) organisée

Passeport d'urgence express canadien pour enfant
Mathieu Sirot
Par

Il faut toujours valider la date d’expiration de notre passeport. Toujours. On sait que certains pays exigent même que le passeport soit valide pour un minimum de 6 mois après la date du retour. On le sait mais… on a oublié (oups!). Quoi faire lorsqu’on constate le tout un 23 décembre au soir et que nous quittons le 25 décembre au matin (outre paniquer)? Voici notre histoire : chronique d’une péripétie.

Vendredi soir 23 décembre

Les vacances sont enfin arrivées ! Dans 2 jours, on dit adieu au Québec, au froid et à la neige pour une semaine et on dit bonjour la République Dominicaine et son « tout inclus ».

Pas très aventurier me direz-vous, je vous l’accorde, mais avec 2 kids de 8 et 3 ans, on a zéro envie de faire à manger, de crapahuter… On a juste une envie, s’allonger et voir notre progéniture faire des pâtés de sable face à une mer bleu turquoise.

Les valises sont faites 48 h à l’avance, on part dimanche à 8 h, réveil à 4 h… On est beaux, on est bons (jusque-là, ça va)! Les passeports sont dans la pochette…

Le doute arrive

Soudain, un petit doute nous assaille : il était bien petit Zola sur la photo de son passeport… Si petit que son passeport est périmé. Eh oui, pour les nourrissons, la durée de validité était de 3 ans à l’époque où nous l’avions fait et pas comme c’est le cas aujourd’hui.

La panique cogne à la porte

Panique dans la chaumière, on vérifie sur le net, pas un bureau de Passeport  Canada ouvert avant lundi. Au mieux, on n’y croit pas. On passe des coups de fil à notre copine fondatrice de BB Jetlag. On se fait à l’idée que l’un des deux restera à Montréal et que l’autre va en profiter. La tension est palpable… on les mérite ces vacances de Noël en famille…

En mode solutions

On appelle l’aéroport pour que quelqu’un nous aide à trouver une solution (les douanes étant à l’aéroport, la solution ne doit pas être loin).

Ils nous donnent un numéro de téléphone pour un passeport d’urgence de dernière minute chez Passeport Canada (le 1-800-387-3124) et nous mentionnent bien évidemment qu’un 23 au soir, ils ne peuvent pas nous donner grand aide sauf nous partager le numéro de Passeport Canada en nous suggérant de laisser un message à l’agent en service. On nous recommande de sélectionner la dernière option et répondre « oui » à toutes les questions. Franchement, on y croit à moitié.

L’astuce salvatrice

Bien qu’on ait appelé Passeport Canada déjà une dizaine de fois, nous n’avions pas la bonne technique. Effectivement, comme le douanier de l’aéroport nous l’avait spécifié (dernière option et répondez « oui » à tout), bien, bien, bien caché, on finit par pouvoir laisser un message sur une boîte vocale, après un labyrinthe d’options où on nous promet de nous rappeler le lendemain, maximum 1 heure après l’ouverture des bureaux à 9 h! J’avoue, on a un doute.

Le samedi 24 décembre

Samedi 6 h, réveil stressé. C’est le jour du réveillon de Noël et ça ne s’annonce PAS joyeux chez nous.

À 9 h du matin, on y croit toujours. On quitte faire une photo chez Jean Coutu, on n’oublie pas de faire tamponner les copies à l’arrière et de les faire signer par le répondant (un des deux membres du couple c’est ok lorsqu’on est mal pris!) et on attend le fameux coup de fil… qui (roulement de tambours) arrive!

Miracle, un bureau de Passeport Canada est ouvert au Québec le 24 décembre!  « Venez dans le centre commercial Cadillac Fairview à Pointe-Claire et n’oubliez pas votre formulaire de passeport, y’en a chez Jean Coutu », dit notre sauveur (ah bon!!).

Et l’aventure commence

On prend les papiers : passeport du père et de la mère, photo du bambin, preuve de voyage et certificat de naissance (l’information complète se trouve dans l’article Le passeport canadien pour enfant), on retourne chez Jean Coutu où on a pris les photos… Ce n’est pas la bonne succursale, il faut une pharmacie avec un bureau de Postes Canada. Pas grave, on change de Jean Coutu, on trouve un ami et les fameux papiers que l’on remplit en urgence sur place.

On habite sur le Plateau Mont-Royal, il est 10 h 30, Cadillac Fairview à Pointe-Claire et le centre de Passeport Canada est à 31 km, on a une chouette tempête de neige qui vient de commencer, un Zola qui commence à trouver sa journée du 24 décembre pas drôle du tout et on doit avoir tout finalisé avant midi sans quoi : PAS de passeport aujourd’hui et donc PAS de voyage pour 50% de la famille.

La tempête

On vérifie une dernière fois le dossier et on part sous la neige slalomer  entre les cônes oranges et les gars qui roulent sans allumer leurs phares sous la neige (pourquoiiiiii!!!!).

11 h 39! Garés et en nage devant notre guichet de passeport, l’accueil est irréprochable. Sabrina, avec qui nous avons eu la chance de discuter le matin au téléphone, nous accueille gentiment et gère notre dossier de main de maître avec son collègue : « C’est vous pour Punta Cana »?.

Les embuches

390 $ plus tard – oui, il y a un supplément de 330 $ pour les passeports express – nous avons billet magique pour aller chercher le fameux passeport bleu à Ville Saint-Laurent à 14 h. Dommage, les passeports ne sont pas faits sur place au bureau de Passeport Canada à Pointe-Claire. Il faut donc se rendre au bureau de Passeport Canada à Ville Saint-Laurent.

Rien d’insurmontable pour Zola et moi, on achète des « Oréos » pour tenir le coup et direction Ville Saint-Laurent.

Sur place, le silence est quasi religieux, on sent le stress.

Quand on se compare, on se console

La famille de Stéphane est en France sans lui ; son passeport était valide, mais il lui fallait 6 mois de délai avant expiration en plus pour partir en Europe (sic). Natacha est dans la même situation que moi avec son fils de 3 ans et quelques mois et Jimmy, qui partait en Thaïlande 4 h plus tard, avait perdu le sien.

On rentre un par un dans la salle des passeports et sur la vingtaine de guichets seuls 2 sont ouverts : un qui prend les papiers remis au point de service de Cadillac Fairview, l’autre qui imprime les passeports express.

Le miracle de Noël

En 10 minutes, tout est réglé. Zola, qui s’était endormi sur le tapis, se réveille avec son passeport dans la main! On peut fêter le réveillon tranquille et faire « popper » le champagne!

En moins de 5 heures de course intense, tout était réglé.

Je vous écris ces mots depuis la plage de Punta Cana, une « Presidente light » fraîche à la main. Zola joue avec sa sœur dans le sable, ma femme sourit, la vie est belle sauf que, RIP, Georges Michael et la Princesse Leia ne sont plus de ce monde.

Mathieu

P.-S. : Merci à Passeport Canada pour leur compréhension, leur gentillesse et leur professionnalisme. C’est un beau miracle de Noël, qui a un prix, mais avec un service qui le vaut largement.

D’autres questions sur le passeport et les documents d’usage?

On consulte l’article Le passeport canadien pour enfant et La lettre d’autorisation parentale.

Mathieu Sirot
Mathieu Sirot
Collaboration spéciale

Mathieu Sirot est un papa de deux enfants,  Zadig 8 ans et Zola 3 ans, en plus d’être un mari aimant et tatoué. Français d’origine, établi sur le Plateau depuis plus de 8 ans, Mathieu est directeur de création dans une agence de publicité.