Votre recherche

10 bonnes raisons pour visiter le Panama en famille

Panama en famille avec des enfants
Actualisé le 5 novembre 2018

Petit pays d’Amérique centrale à la richesse étonnante, le Panama est une destination exceptionnelle à visiter en famille. Que ce soit pour une semaine ou pour un long périple, le Panama est une destination facile d’accès, où le bleu de la mer n’a d’égal que le vert de sa végétation. Voici 10 bonnes raisons de le découvrir avec nos enfants!

No. 1

Une multitude d’expériences, un seul pays

La variété des paysages et des expériences proposées sur une courte distance est l’une des distinctions du pays. À quelques heures seulement de la ville cosmopolite de Panama City, coeur de l’Amérique centrale, on découvre des régions calmes et paisibles où la nature est riche et surtout diversifiée.

Sand Blas en famille

Les îles San Blas

Des paysages volcaniques de la région de Chiriqui aux plages sauvages de la côte Pacifique en passant par l’air frais, les paysages montagneux et les sentiers parfaits pour la randonnée près de Boquete, sans compter les plages de surf de Santa Catalina et l’eau cristalline de la côte des Caraïbes : le Panama est l’endroit pour se dépayser.

Boquete au Panama en famille

Boquete au Panama en famille

La biodiversité

Sa biodiversité est l’une des plus denses au monde. Visiter le BioMuseo de Panama City nous fait prendre conscience à quel point ce pays a un rôle primordial dans l’écosystème global de notre planète. On découvre le portrait des divers mouvements de la faune et de la flore depuis des centaines d’années dans les Amériques et à travers le monde.

Les enfants adoreront la salle où divers animaux sont représentés en taille réelle. Relativement petit, le musée se visite en une ou deux heures. On n’hésite pas à poser nos questions aux gens qui y travaillent, ils sont très bien formés pour y répondre!

BioMuseo de Panama City

BioMuseo de Panama City

L’observation des baleines

De juillet à octobre, on observe les baleines à bosse à divers endroits : Pedasi, Boca Chica, Coiba, Archipel de las Perlas (Île de Contadora), Îles Taboga, Golfe de Chiriquí, entre autres. On se renseigne pour trouver la meilleure excursion qui correspond à nos besoins.

No. 2

Découvrir Panama City

Coup de coeur pour la ville de Panama City! Bien qu’elle soit reconnue pour être une plaque tournante des friands de magasinage ou des visiteurs en transit, Panama City a bien plus à offrir.

Proposant une offre très variée d’hébergements (des Airbnb aux nombreux hôtels luxueux), un arrêt de 2-3 jours vaut le coup. On se balade en visitant les grands attraits incontournables tout en se laissant le temps d’y faire des découvertes.

Quartier de Casco Viejo Panama City

Quartier de Casco Viejo Panama City

On peut s’arrêter dans les petits cafés, restaurants et boutiques de Casco Viejo, en apprendre plus sur le Canal de Panama au Musée de l’écluse Miraflor, prendre un (des) verre(s) de vin blanc accompagnés de cévichés au marché de poissons ou profiter des bonnes tables du centre-ville (même en famille!).

Musée de Miraflores, Canal de Panama

Louer un vélo et se balader le long des Causeway Island (ayant comme seuls objectifs de prendre une glace et d’admirer les bateaux) ou bien simplement prendre le temps de jouer au parc avec les enfants et converser avec les gens que nous y croiserons sont aussi des activités à mettre à l’agenda!

Causeway Island Panama City parc pour enfants

Causeway Island Panama City, parc pour enfants

Panama City peut être un bon « camp de base » pour sillonner la région. Plusieurs excursions d’un jour nous permettent d’aller découvrir les divers attraits et îles avoisinantes (que l’on peut aussi visiter en solo sans faire affaire avec un voyagiste).

__

La majorité des hôtels offrent la possibilité de laisser des bagages en consigne, ce qui nous permet de ne partir qu’avec le nécessaire pour une journée ou deux.

___

On surveille l’article (à venir) Découvrir Panama City en famille : nos coups de coeur!  pour toutes nos bonnes adresses.

No. 3 

Profiter des plages sauvages, du surf et ses eaux cristallines

Le Golf de Chiriqui

Coup de coeur pour les plages sauvages de la côte Pacifique, particulièrement pour le Golf de Chiriqui. Son surnom de « nouveau Costa Rica » est tout à fait juste et la clientèle est composée de quelques visiteurs initiés et de Panaméens bien renseignés.

L’eau parfois d’un vert émeraude est agitée à certains endroits de la côte Pacifique, comme sur la plage de La Barqueta où l’on évite de se baigner avec les enfants car les courants sont forts et les vagues ne pardonnent pas… En contrepartie, les îles ont de petites criques parfaites pour se baigner avec les tout-petits.

Plage de sable noir de La Barqueta
Cala Mia Resort

Les plus belles plages sont souvent sur les îles, accessibles à une courte distance en bateau. En y réservant notre hébergement, très souvent, le transport en bateau privé est inclus ou à faible coût.

Facile d’accès, à 1 heure au sud de l’aéroport de David (deuxième ville en importance du pays), on craque pour l’île de Boca Brava qui se situe à 15 minutes de bateau taxi du petit port de Boca Chica. Le petit écolodge Cala Mia Island Resort a des installations (et des attentions!) plus que parfaites pour les familles!

Bocas Del Toro

La région de Bocas Del Toro propose des plages aux eaux limpides. Une des premières destinations balnéaires du pays, Bocas Del Toro a son propre aéroport et son accès y assurément plus facile que dans l’archipel des San Blas (tout aussi joli mais beaucoup plus rustique).

De l’île principale qui porte également le nom de Bocas Del Toro (ce qui peut porter à confusion), on accède à la variété d’îles que propose l’archipel en bateau-taxi. On aime beaucoup le Al Natural Resort, tenu par Michel et Vincent, des Belges d’origine. Les familles y sont très bien accueillies!

Plage de Al Natural Resort

Al Natural Resort, Boca Del Toro

On se renseigne bien car certains hébergements dans les îles de l’archipel (surtout ceux bâtis sur pilotis) n’acceptent pas les enfants.

Santa Catalina

Et pourquoi pas s’initier au surf en famille? Situé à environ 5 h 30 de Panama City, sur la côte Pacifique, Santa Catalina est un petit village rythmé par les vagues.

Plage, Villa Coco, Santa Catalina, Panama

Villa Coco, Santa Catalina, Panama

Coup de cœur pour la Villa Coco, un endroit fabuleux où l’on peut loger dans un endroit agréable tenu par une famille. Olivia, d’origine suisse, Tuza, un Panaméen d’origine et leurs deux petites filles Camilla et Sofia vous accueilleront dans leur charmant hôtel boutique.

De Santa Catalina, on peut poursuivre notre aventure en nature en prenant le traversier jusqu’à l’île de Coiba.

Villa Coco, Santa Catalina, Panama

Villa Coco, Santa Catalina, Panama

No. 5

Aller à la rencontre des tribus aborigènes

Le Panama compte principalement 7 peuples aborigènes encore très actifs et reconnaissables : les Guna (qui contrôlent les îles San Blas et qui sont présents dans la province de Darién), les Embera (aussi dans la province de Darién), les Guaymi qui regroupent également les Movere et les Murire (Chiriqui), les Bokota (Bocas Del Toro), les Ngöbe-Buglé (Chiriqui), les Teribe (Bocas Del Toro) et les Wounaan (province de Darién).

Une des choses les plus surprenantes au Panama est l’authenticité des tribus aborigènes qui ont su, malgré les années, conserver leurs traditions et leur mode de vie sans se faire assimiler.

Grand-maman Guna, îles San Blas

Grand-maman Guna, îles San Blas

Plusieurs hôtels et agences offrent des excursions afin d’aller à la rencontre de ces peuples. On se renseigne bien avant de réserver une excursion d’une journée pour aller visiter, entre autres, un village embera.

Ce groupe aborigène, reconnu pour être des plus sympathiques et ouvert au tourisme, a développé en parallèle depuis une quinzaine d’années une offre touristique. Les excursions vendues par les voyagistes sont souvent des villages reconstitués où les Emberas viennent « y travailler » pour la journée. Le tout peut être certes quand même éducatif et intéressant mais manque toutefois d’authenticité…

Carlos et sa famille, Embera Puru

Carlos et sa famille dans notre chambre pour la nuit, Embera Puru

Pour une expérience plus réelle, on prend bien le temps de bien se renseigner. Pour en savoir plus sur notre aventure dans une tribu Embera avec Emberas Village Tour, on consulte l’article (à venir) Deux jours dans une tribu Embera au Panama.

No. 6

Faire des activités sportives 

Canoë, kayak, planche à bras (paddle board), plongée en apnée, plongée en bouteille sous-marine, randonnée, baignade, pêche : tout y est pour que notre séjour soit mémorable!

Pour les amateurs de randonnée, un arrêt à El Valle de Anton, situé à environ 2 h 30 de Panama City, est un bon choix, tout comme Boquette près de David.

On contacte notre lieu d’hébergement pour savoir si de l’équipement est offert en location ou en prêt sur le site. Plusieurs mettent à la disposition des visiteurs de l’équipement de qualité en libre-service.

No. 7

Une variété de saveurs

Les influences internationales se retrouvent dans les divers plats proposés aux restaurants. Panama City est une ville multiculturelle où beaucoup d’immigrants issus de diverses cultures y ont élu domicile ou d’expatriés de passage s’y retrouvent quelque temps.

Marché de poissons Panama City

Marché de poissons Panama City

Une multitude de restaurants de diverses spécialités nous font découvrir des saveurs de partout à travers le monde en mêlant souvent quelques influences pour créer des plats uniques. En bord de mer, on savoure les prises du jour! Les petits aux papilles un peu plus difficiles trouveront assurément des plats « comme à la maison » sur les menus.

Panama City, restaurant Ochoemedio

Panama City, restaurant Ocho 1/2.

No. 8

Avoir la paix d’esprit

Si un pépin arrive à destination et que l’on doive consulter un médecin, des soins de qualité sont offerts dans les grands centres à Panama City et à David. On y trouve également plusieurs cliniques internationales situées dans les hauts lieux touristiques (Boquete, Bocas Del Toro, etc…).

No. 9

La facilité d’accès

Avec seulement une heure de différence entre Montréal et Panama City, le Panama est une destination de choix pour un court séjour dépaysant sans les effets du décalage horaire! 

Boquete au Panama en famille

Boquete au Panama en famille

No. 10

Les vols directs!

En famille, on adore les vols directs!  Air Transat propose des vols directs du début novembre à mi-avril qui lient directement Montréal à l’aéroport international Scarlett Martinez de Río Hato situé dans la province de Coclé.

Parfait pour ceux qui aimeraient concentrer leur séjour à la plage dans un des nombreux hôtels à formule tout-inclus de la région de Playa Blanca ou qui aimeraient simplement éviter Panama City, se louer une voiture et partir à l’aventure dans la région du Golf du Panama! Pour en savoir plus sur la destination et les excursions offertes par Transat, c’est ici! Copa Airlines relie Panama City à Montréal 4 fois par semaine.

Visiter le Panama en famille

Visiter le Panama en famille


Quand partir?

Bien que le Panama se visite tout au long de l’année, la saison sèche s’étend de la mi-décembre à la mi-avril. On consulte le site Partir où et quand pour en savoir plus.

NOS MEILLEURS SOUVENIRS

Nous avons rassemblé nos meilleurs souvenirs dans cette vidéo!

Le Panama en famille, nos meilleurs moments

Envie de partir?

Achetez votre copie du livre Le Guide des parents voyageurs pour bien vous préparer!Le Guide des parents voyageurs par Sophie Reis