Votre recherche

Trucs et conseils pour un vol tout en douceur en cas de turbulences

Turbulences en avion

Les turbulences sont de loin le facteur le plus stressant pour les passagers. Pourtant, pour les équipages, les turbulences font partie du quotidien et sont un phénomène assez banal. Ils sont formés pour comprendre les mouvements de l’avion et les différents systèmes qui assurent la sécurité de l’appareil. Voici quelques trucs et astuces pour passer ces moments de turbulences avec zénitude!

No. 1

MAINTENIR SA CEINTURE BOUCLÉE EN TOUT TEMPS

Théoriquement, si tout le monde est attaché et que les objets sont bien sécurisés dans la cabine, les turbulences ne sont pas dangereuses. La plupart des blessures causées par des turbulences sont infligées à des membres de l’équipage parce qu’ils sont souvent les derniers à s’asseoir.

Pour les bébés voyageant sur les genoux

Si l’on voyage avec un enfant sur nos genoux, la position la plus sécuritaire pour bébé est la position de « rot ». On tient le bébé face vers nous, en tenant son dos et sa tête. Si l’enfant dort dans une bassinette, on nous demandera de le prendre dans nos bras. L’usage du porte-bébé est interdit lors des phases critiques en vol.

Pour les plus vieux ou les bébés ayant un siège

Rares sont ceux qui amènent à bord leur siège d’auto, bien qu’il soit possible de le faire (si le siège est conforme et que l’enfant a un siège d’avion réservé).

On consulte l’article Le siège d’auto en avion  pour plus de détails. On utilise simplement la ceinture de sécurité ou on achète un système spécialisé de retenu. On consulte l’article Avion avec enfant : un système spécialisé de retenu pour tous les détails.

No. 2

ON RESTE ZEN

On reste zen surtout si l’on voyage avec les enfants. Comme nous le disons toujours, les enfants sont des éponges et ils seront rapidement affectés par la panique des parents. Garder son sang froid et expliquer que c’est une situation « normale » nous évitera une crise de larmes! Nous pouvons même faire semblant que nous sommes dans un manège et dédramatiser le tout!

On consulte l’article  Les 10 principes du plaisir en vol avec enfant pour nous inspirer.

No. 3

ON APPREND EN S’AMUSANT

Pour expliquer le phénomène des turbulences aux enfants plus vieux, on peut faire cette expérience à la maison en expliquant les turbulences à l’aide de Jello.

On consulte l’article Les turbulences expliquées avec du Jello pour s’inspirer.

No. 4

ON CHOISIT SES SIÈGES DE MANIÈRE JUDICIEUSE

Si l’idée des turbulences nous rend inconfortable, on choisit nos sièges de manière judicieuse. Les meilleurs endroits dans l’avion pour amoindrir les mouvements sont à l’avant de l’appareil ou au-dessus des ailes. On évite la queue de l’avion puisque les mouvements y sont ressentis avec plus d’intensité.

 On consulte l’article Avion avec enfants : quels sièges choisir?  pour plus de précisions.

No. 5

ON RANGE SOIGNEUSEMENT NOS ITEMS

Les turbulences ne sont pas toujours prévisibles et le port de ceinture en tout temps prévient les accidents. Pour éviter que nos sacs et autres objets deviennent de dangereux projectiles, on prend soin de toujours ranger nos effets personnels lorsque nous ne les utilisons pas.

No. 6

ON EST À L’ÉCOUTE

En tout temps, on suit les instructions des équipages. Les consignes de sécurités du personnel de cabine sont là pour assurer le confort et la sécurité de tous en vol.

POUR EN SAVOIR PLUS

On poursuit la lecture de notre dossier sur les dessous des avions.