Votre recherche

Ustensiles et outils futés pour nourrir les enfants en voyage

On pense à avoir avec nous, en voyage ou en déplacement, un ensemble d’ustensiles incassables : un verre ou un gobelet, une fourchette, une cuillère, une assiette et un bol. À l’hôtel, dans une maison de vacances ou même chez des amis, on sera heureux de ne pas avoir peur de briser quelque chose.

Des couverts en plastique

Pour les plus grands, on prend ce qu’on a à la maison ou on opte pour une solution économique, légère et compacte comme celle du Ikea.

Si jamais notre enfant a une envie incontrôlable de s’exprimer en jouant de la musique avec ses ustensiles, ceux de plastique font beaucoup moins de bruit et en plus, on évite les bris.

Les couverts à ventouse

Le bol à ventouse et l’assiette à ventouse de la marque Boon sont très pratiques. La grande ventouse permet que le bol ou l’assiette reste très bien fixé à la surface de la table ou du plateau (tellement bien qu’on a parfois, même en tant que parent, de la difficulté à les retirer). On adore le large rebord qui minimise les dégâts. Parfait pour la soupe ou les céréales !

@ Boon Catch Plate

© Boon – Catch Plate

Une cuillère avec boitier

Pour les bébés, on prend soin d’avoir avec nous 2-3 cuillères (une cuillère est si vite échappée ou perdue en chemin).

On aime beaucoup la cuillère de voyage Oxo Tot qui vient dans son étui compact permettant de la conserver de manière hygiénique lors de nos déplacements.

© Oxo Tot

Si l’on apporte des ustensiles dans la cabine en avion, on prend soin de les prendre en plastique (ou silicone). Même à bout arrondi et pour enfants, les fourchettes et couteaux de métal peuvent être confisqués à la sécurité, bien qu’ils fassent généralement preuve de tolérance surtout pour les fourchettes.

Une cuillère pour y intégrer la purée

Notre équipe a beaucoup utilisé la cuillère distributrice d’aliments Squirt de Boon. Pratique, elle permet de nourrir bébé d’une seule main (par exemple lorsque ce dernier est assis sur nous), ce qui est avantage important. (On évite aussi les petites mains baladeuses dans le bol lorsqu’on a bébé sur nos genoux).

© Cuillère à purée de Boon

© Cuillère à purée de Boon

Un filet pour les gros morceaux

Sur la route, nous n’avons pas toujours l’opportunité de faire des purées à tout moment. Parfois, on a besoin de laisser l’enfant s’alimenter seul quand on est en mouvement (tout en évitant les dégâts).

Pour les bébés, on aime avoir avec nous un filet pour les gros morceaux, filet qui nous permet de couper un morceau de ce qu’on a sous la main (ex : un fruit) et le laisser manger en toute sécurité. Le fait que le bébé puisse explorer différentes textures est aussi un plus.

On opte pour un embout de silicone versus le filet en tissu qui est plus difficile à laver et qui reste taché très facilement.

On aime beaucoup le « Food Feeder » de la marque Kids me, qui encourage l’enfant à manger seul et évite les risques d’étouffement. Il propose deux formats de tétine en silicone soit une pour les petites bouches (à partir de 4 mois) et une plus grosse (à partir de 6 mois).

On adore son design ergonomique que les petites mains peuvent facilement agripper. Il vient avec un capuchon de protection pour le transport et on peut aussi se procurer une attache adaptée de la même marque, que l’on peut fixer à l’enfant comme une attache-suce.

© Kids me

© Kids me

Si bébé fait ses dents, on place un aliment froid ou même congelé à l’intérieur, ce qui peut aider à soulager la douleur.

D’AUTRES IDÉES FUTÉES?

On consulte le dossier Les essentiels pour faciliter les repas en déplacement.