Votre recherche

Déconfinement touristique au Québec : 10 bonnes choses à savoir

Tourisme Québec COVID-19 déconfinement camping
Actualisé le 26 juin 2020

Le 27 mai Caroline Proulx, ministre du Tourisme du Québec, a annoncé la réouverture d’une partie du secteur touristique à partir du mois de juin. Les marinas et campings sur tout le territoire pourront démarrer leurs activités ainsi que les résidences de tourisme et les établissements de résidence principale à l’extérieur de la communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et de la MRC de Joliette (auberges, motels, chalets, logements Airbnb à titre d’exemples). Le 8 juin, le gouvernement du Québec a émis de nouvelles précisions. Voici en complément 10 bonnes choses à savoir!

No. 1

louer un chalet à plusieurs?

Le 10 juin la direction de la santé publique a confirmé que les rassemblements intérieurs seront permis dans les hébergements touristiques ayant actuellement le droit d’opérer (chalets, location de maison, etc…).

Ce que cela veut dire : des séjours de 10 personnes et moins, impliquant au maximum 3 ménages, et en maintenant le 2 mètres entre les personnes de différents ménages, seront possibles à compter du 15 juin sur tout le territoire sauf pour la CMM, la MRC de Joliette et la ville de l’Épiphanie. Pour ces territoires, ce sera en vigueur le 22 juin. Tout cela, bien sûr, en préconisant les mesures sanitaires en place.

No. 2

Les dates de réservation pourraient être ajustées

Il est à noter qu’un délai de 24 heures après le nettoyage des unités est imposé avant la relocation, à l’exception des unités pouvant accueillir 4 personnes ou moins et dont le plancher est constitué d’une surface dure (pas de tapis ou autre revêtement du genre).

Ainsi, une unité qui accueille 5 personnes ou plus est obligatoirement soumise à ce délai de 24 heures. Si vous avez loué un lieu d’hébergement pouvant accueillir plus de 5 personnes, il se peut que votre réservation doive être écourtée par votre hôte.

No. 3

Se déplacer oui, mais…

Bien qu’il n’y ait pas d’interdiction par décret pour les déplacements régionaux, les consignes sont claires : il faut favoriser un déplacement direct vers notre destination afin d’éviter les contacts.

Pour une famille, si on se fie aux directives à la lettre, envisager partir à plus de deux ou trois heures de route de notre domicile est plus difficile considérant les pauses plus fréquentes avec des enfants.

La ministre du tourisme, Caroline Proulx, a émis des précisions rassurantes le 28 mai à l’émission Tout un matin de Ici Radio-Canada (disponible sur ce lien). La flexibilité est de mise au plus grand bonheur des familles qui aimeraient partir un peu plus loin.

Pour suivre les derniers développements et consignes pour les déplacements en être régions, on consulte le site quebec.ca.

No. 4

Le camping ou la plage entre amis? Oui mais….

Un maximum de 3 ménages pour un total de 10 personnes peuvent se regrouper à 2 mètres de distance sur un terrain de camping.

Les personnes qui ne résident pas à la même adresse sont autorisées à pratiquer une activité touristique ensemble si elles peuvent respecter en tout temps les mesures de distanciation physique et les règles relatives aux rassemblements, et si cette activité fait partie de la liste des activités autorisées par le gouvernement du Québec (comme la baignade au lac par exemple).

No. 5

manger au restaurant?

Bien que la réouverture des restaurants a été annoncée pour le 15 juin sous certaines conditions. Les restaurateurs du Grand Montréal, de la MRC de Joliette et de la ville de L’Épiphanie devront toutefois attendre une semaine plus tard. Les services de restauration doivent jusqu’à ces dates continuer de se limiter aux services de commandes pour emporter et livraison.

En principe, les visiteurs doivent limiter leur déplacement au simple aller-retour entre leur domicile et leur lieu d’hébergement. Conséquemment, il faut faire nos emplettes avant de partir et éviter de visiter les commerces locaux.

Si on n’a pas envie de tout transporter, on pense à faire son épicerie en ligne ou via un service de prise de commandes téléphoniques. On se fait livrer le tout au chalet ou on passe prendre notre épicerie lorsqu’il y a un service à l’auto.

No. 6

Les installations sanitaires des campings seront ouvertes

Les blocs sanitaires (toilettes et douches des terrains de campings) sont réservés aux clients de type voyageur qui n’ont pas d’autre option à même leur équipement. Les campeurs doivent respecter les consignes de lavage des mains obligatoires et les capacités d’accueil affichées.

Les parents voyageurs en véhicule récréatif auront pour  obligation d’utiliser leur propre unité sanitaire.

No. 7

Les Montréalais seront les bienvenus?

« Les québécois sont réputés pour être accueillants et chaleureux. Partout, on sera heureux d’accueillir les Montréalais. » a affirmé Caroline Proulx, ministre du Tourisme du Québec lors du point de presse du 27 mai 2020. On espère tous qu’elle dit juste!

Le 2 juin, Gaspésie Nouvelles a diffusé un manifeste pour une saison touristique accueillante, sécuritaire et innovante que l’on peut lire ici.

No. 8

Les Îles de la Madeleine?

Les Îles de la Madeleine contrôleront la quantité de visiteurs cet été. On écoute le maire des Îles de la Madeleine en entrevue à l’émission Tout un matin à Ici Radio-CanadaL’accès via la route et le traversier est fermé jusqu’au 25 juin inclusivement.

Dès le 26 juin, les touristes québécois pourront traverser le Nouveau-Brunswick et l’Île-du-Prince-Édouard afin de prendre le traversier à Souris pour se rendre aux Îles de la Madeleine. Après plusieurs semaines d’incertitude, une entente a finalement été conclue entre les trois provinces concernées.

Les automobilistes devront également avoir en main leur billet de traversier et une preuve d’hébergement sur l’île. Les autorités du Nouveau-Brunswick et de l’Île-du-Prince-Édouard précisent que les touristes québécois ne pourront pas franchir la frontière sans un formulaire (voir le bloc « Astuce » plus bas).

Les automobilistes pourront effectuer des arrêts au Nouveau-Brunswick pour faire le plein d’essence ou manger.

À noter, le Nouveau-Brunswick est revenu sur sa décision de laisser les voyageurs dormir une seule nuit sur le territoire. Le 17 juin les autorités de la province ont fait volte-face et n’autoriseront finalement pas les touristes et les Madelinots qui rentre ou qui sortent des Îles de la Madeleine à s’arrêter pour dormir sur le territoire. Les informations ici.

L’Île-du-Prince-Édouard, quant à elle, demande aux Québécois de se rendre directement au terminal de Souris à leur sortie du pont de la Confédération. Il sera cependant possible de faire des arrêts dans la province pour faire le plein d’essence.

Air Canada ne reprendra pas ses vols avant le 30 juin et les détails pour juillet sont à venir. En contrepartie, Pascan Aviation a annoncé que la compagnie aérienne augmenterait la fréquence de ses vols. 

« Les voyageurs qui doivent emprunter la route et le traversier afin de se rendre aux Îles-de-la-Madeleine ou en revenir doivent dorénavant remplir un formulaire pour avoir le droit de traverser le Nouveau-Brunswick et l’Île-du-Prince-Édouard.

Ils doivent imprimer ce formulaire et l’avoir en main lors de leur déplacement de même que leur réservation à bord du traversier CTMA ainsi que tous les documents confirmant le motif valable de leur voyage (preuve de résidence principale, de résidence secondaire [compte de taxes], papier médical, document fourni par un employeur, etc.).

Si le voyageur remplit le formulaire en français, il lui est recommandé d’imprimer aussi la version anglaise du formulaire sans le remplir pour faciliter les vérifications par les autorités du Nouveau-Brunswick et de l’Île-du-Prince-Édouard.

Cette autodéclaration ne garantit pas le droit de traverser le Nouveau-Brunswick et l’Île-du-Prince-Édouard. Ce sont les autorités de ces provinces qui prennent la décision lorsque les voyageurs se présentent aux points de contrôle. » On télécharge le formulaire ici. Source : quebec.ca.

No. 9

Des activités limitées à destination

Les activités sportives récréatives individuelles ou à deux, sans contact physique, en pratique libre, dans les lieux de pratique extérieurs sont permises pour le moment. Seules certaines activités d’écotourisme et de plein air pouvant être pratiquées en autonomie seront ouvertes. On se renseigne avant de réserver.

Le gouvernement du Québec a annoncé le 11 juin qu’à partir du 19 juin 2020, les Québécois pourront visiter les zoos, les jardins, les artisans transformateurs et les fermes agrotouristiques, les lieux d’accueil et de renseignements touristiques.

De plus, les excursions maritimes pourront reprendre leurs activités à compter du 1er juillet 2020.

No. 10

Piscines et modules de jeux

Le gouvernement a aussi autorisé le 8 juin l’ouverture d’espaces publics extérieurs, tels que les piscines publiques ou privées extérieures, les appareils d’entraînement mis à la disposition du public ainsi que les modules de jeux situés dans les parcs publics, dont les jeux d’eau. Cette autorisation est valable pour la période estivale dans toutes les régions du Québec. Avant de réserver, on se renseigne pour savoir si les installations sont fonctionnelles à 100 %.

Des ressources pour bien se renseigner

  • Pour écouter la conférence de presse du 27 mai, c’est ici.
  • On surveille l’aide-mémoire à venir sur quebec.ca. Les parents voyageurs pourront prendre connaissance des mesures à prendre avant, pendant et après leur  séjour.
  • On consulte la section « Questions et réponses sur les événements et les activités dans le contexte de la COVID-19 » de l’onglet « Reprise des activités touristiques » du site quebec.ca ici.
  • Camping Québec a développé un guide pratique pour les campeurs disponible sur ce lien.
  • Pour connaître tous les détails sur la reprise des activités, on consulte la section COVID du site web de la Sépaq.
  • Tourisme Gaspésie a produit un article fort intéressant afin de répondre aux questions en lien avec le contexte actuel.
  • On consulte l’article « Nouvelle offre de déconfinement : 50 % de rabais à la Sépaq » pour en savoir plus sur les nouvelles offres pour les Québécois annoncées le 11 juin par le ministère du Tourisme. On écoute l’entrevue de Caroline Proulx, ministre du Tourisme à l’émission Tout un matin de Radio-Canada diffusée le 12 juin à 7 h 24.
  • On lit l’article « Quoi faire en vacances cet été au Québec » de Ici Radio-Canada qui résume bien les dernières mises à jour en lien avec le déconfinement touristique.

VOYAGER AU CANADA

  • Pour les dernières mises à jour des autres provinces canadiennes en lien avec la COVID-19, on consulte ce lien.
  • Le magazine Macleans met à jour régulièrement cet article regroupant les informations sur le déconfinement par province.
  • Travelweek a regroupé les dernières mises à jour (en anglais) par provinces.

POUR BIEN SE PRÉPARER à parcourir le québec en famille

Procurez-vous votre copie du livre Le Guide des parents voyageurs : s’inspirer, s’informer, s’équiper, 0-12 ans pour bien vous préparer!

Un livre tout aussi utile pour votre prochaine courte escapade en plein air ou votre prochain grand voyage! Randonnée en famille, camping en famille, naviguer avec de jeunes enfants, des recommandations d’hébergement au Québec et tout ce qu’il faut savoir pour se faciliter la vie en déplacement avec bébé et enfant.

La liste des points de vente (en version papier ou numérique) est ici.

Le Guide des parents voyageurs

LE GUIDE DES PARENTS VOYAGEURS : S’INSPIRER, S’INFORMER, S’ÉQUIPER, 0-12 ANS.