Votre recherche

Voilà pourquoi on choisit les Îles de la Madeleine!

iles de la madeleine
Pascale Clavel
Par

Un peu tardivement en saison estivale, on a choisi les Îles de la Madeleine pour adoucir notre fin d’été. On nous avait vanté les nombreuses plages de sable fin, la multitude d’activités familiales à y pratiquer, mais surtout, le charme fou des Madelinots! On a vécu cette première expérience de vacances multigénérationnelles en purs novices, alors que plusieurs familles font des Îles de la Madeleine leur destination de prédilection chaque année, tel un rituel qui fait du bien… Voici 10 bonnes raisons d’opter pour les Îles!

No. 1

On aime les plages!

À la différence des plages ultra animées des États-Unis ou autres destinations vacances très prisées, on ne trouve aucune cantine de patates frites ni de camion de crème glacée ou de manèges pour nous brasser aux Îles de la Madeleine. En revanche, on y retrouve toujours une sorte d’ambiance de bout du monde, un sentiment de liberté et une envie folle de décrocher et d’y rester! Cliché? Non, réalité!photo image à la une, fille, couple, plage

Avec ses 300 kilomètres de plages, on ne manque pas d’endroits pour aller faire trempette ou tout simplement se balader. Le plaisir est de les essayer toutes, ou du moins, de jeter son dévolu sur celles qui sont plus susceptibles de correspondre à notre envie du moment!

La beauté des Îles de la Madeleine réside dans son vaste territoire et son côté isolé. Il faut donc prévoir de louer une voiture si l’on choisit d’y aller en avion, afin de profiter de tout ce qu’elles ont à nous offrir! Pour louer une voiture sur l’Île, on peut le faire avec Hertz ou avec Location d’Auto Archipel.

La Plage de la Dune-du-Sud

Située sur l’Île du Havre aux Maisons, il s’agit de l’une de nos favorites! Avec ses falaises de grès rouge, elle offre à la fois un panorama tout à fait sublime pour les yeux, en plus de protéger nos minis voyageurs du vent pour qu’ils puissent s’adonner à ce qu’ils font le mieux : sauter dans les vagues jusqu’à épuisement ou superviser des sentiers de construction de châteaux de sable comme de véritables experts! #cestdusérieux

On y trouve aussi deux cabinets de toilette pour les petites envies pressantes ainsi qu’une mignonne crêperie bretonne le Gaboteux (là où il y a la mer, il y a les Bretons!), si l’on souhaite compléter notre pique-nique ou carrément se gâter!

Les restaurants sur les Îles ne sont pas tous ouverts en continu et, une fois à la plage, il faut souvent prendre la voiture pour s’y rendre. Si l’on prévoit manger sur place, mieux vaut penser à apporter son propre casse-croûte. Pour connaître les endroits où se ravitailler, c’est ici!

___

Lors des journées venteuses où de forts courants secouent la mer, mieux vaut choisir les plages surveillées ou éviter d’aller à l’eau. Les Îles ne manquent pas d’attraits alors on en profite pour explorer!

photo, fille, plage

La plage du Havre-Aubert (ou Sandy Hook)

Une autre de nos plages chouchous, mais aussi celle de plusieurs touristes qui l’apprécient, entre autres, pour ses 3 bonnes heures de marche en bord de mer (aller-retour). Une fois à la pointe du bout du banc, on a une superbe vue sur l’Île d’Entrée, un incontournable… Sandy Hook, c’est aussi la plage du fameux concours de châteaux de sable qui a lieu tous les étés! Considéré comme le plus important concours au monde, on peut s’inscrire comme famille ou, si l’on veut devenir le héros du jour de notre petite troupe, on opte pour le volet adulte-compétition ou style libre. Pour connaître la procédure et les endroits pour s’inscrire, c’est ici!

Ce concours empreint de la magie des Îles n’a lieu qu’une fois par été, le temps d’une fin de semaine en août alors si l’on souhaite y participer, mieux vaut réserver notre séjour à l’avance! Le thème du concours est normalement dévoilé en juin!

___

Pour avoir accès à d’autres plages idylliques des Îles, on consulte le site que voici!

 

No. 2

On suit les traces d’Arthur l’Aventurier !

photo île Boudreau, homme, porte-bébé

Qui dit littoral, dit sentiers, plages interminables et nombreuses pointes à explorer!  Notre coup de cœur a été, sans contredit, l’Île Boudreau (faisant partie de l’Île de la Grande-Entrée). Accessible en tout temps par la plage du Bassin Ouest, on y trouve un peu de tout : du bleu, du vert, un brin de falaises de grès rouge, l’eau calme du Bassin aux Huîtres ou celle agitée qui se fracasse à flanc de rochers…

Points bonis si on y voit quelques canards peinards. Re-points bonis si Monsieur Renard daigne nous honorer de sa présence de vedette poilue. Mais, ce qui semble avoir la cote chez les tout-petits (allez savoir?), c’est la cueillette des framboises sauvages que l’on trouve un peu partout le long du sentier!

Tout au bout, on trouve une vue imprenable sur la Grosse-Île et la Pointe de l’Est! Interminable pause-photo et puis on repart!

Il faut calculer approximativement 1 h 30 à 2 heures de randonnée pour bien profiter de l’Île Boudreau sans se presser. On se munit d’un porte-bébé ou porte-enfant ergonomique si on estime que notre mini « trottineur » a besoin d’une pause!

No. 3

On joue aux rois de la montagne!

En plus des diverses randonnées qui s’offrent à nous, les Îles de la Madeleine comptent de nombreuses buttes à gravir! On aime ces types d’ascensions plus courtes, car les plus petits peuvent suivre sans problème! Ce qu’on y trouve en haut? Le paradis… et aussi de formidables points de vue sur plusieurs parties de l’archipel!

On adore les collines des Demoiselles, à l’Île du Havre Aubert, pour la vue sur La Grave et l’Île d’Entrée… Si l’on veut profiter au maximum du spectacle, on y va au coucher du soleil… #momentmagique

Partout aux Îles, il est recommandé de se tenir à au moins 3 mètres du bord à cause de l’érosion qui n’est pas toujours visible… En famille, mieux vaut jouer la carte de la prudence et respecter les limites des sentiers.

photo fille, danse, montagne

No. 4

« Ah, véli, véli, véli-vélo ! »

Si on aime le vélo, on parcourt la Route Verte (route 199) qui relie entre elles l’ensemble des îles de l’archipel! Certains villages ont même leur lot de sentiers hors routes pour en voir un peu plus… Plusieurs choix de « montures » s’offrent à nous et à nos tout-petits! Pour connaître les endroits de location, c’est ici!

No. 5

On profite de l’eau!

Pour s’éprendre des Îles, il faut d’abord être amoureux de plein air! On ne peut y passer sans tenter d’initier les enfants (ou les parents!) aux sports nautiques! On est mordus de planche à voile, de trimaran, de kayak ou même de  « kite-surf » ? On a l’embarras du choix dans le type d’activités!

Le Parc de Gros Cap, situé sur l’Île du Cap-aux-Meules, offre un environnement idéal pour s’adonner à différentes activités nautiques sans avoir à trop se déplacer. On y campe ou on loge à l’auberge de jeunesse qui offre aussi des chambres familiales! On peut également opter pour Les Salines, des unités prêt-à-camper qui nous offrent une petite touche de confort assez intéressante merci… On ne s’en cache pas…

Vous êtes amateurs de camping et vous avez en tête des critères bien précis ? On consulte la liste de tous les emplacements possibles ici! Il y en a 6!

No. 6

On fait la tournée des artistes!

photo artisans du sable

Le temps n’en est pas un pour un bain de soleil? On fouine dans les ateliers et les boutiques de La Grave (à l’Île du Havre-Aubert), un site historique tout à fait charmant à explorer à pied. Durant l’été, plusieurs activités familiales y sont proposées!

Notre coup de foudre? Les Artisans du Sable, où les enfants peuvent admirer une panoplie d’objets aussi attrayants qu’inusités et faits de cette matière qui évoque à la fois chaleur et douceur (et qu’ils connaissent si bien!).

Il existe d’autres ateliers-boutiques un peu partout aux Îles de la Madeleine. On n’hésite donc pas à consulter leur site pour trouver des bijoux d’endroits qui sauront faire vibrer notre corde artistique! 

No. 7

On déguste ce qu’il y a de meilleur!

Même si l’on choisit l’option location de maison et qu’on dispose de tout le nécessaire pour cuisiner, il n’est pas interdit de se gâter un peu et de profiter de l’ambiance tout en musique du sympathique café de La Grave ou de la cuisine de style bistro de la Moulière du Domaine du Vieux Couvent. On est pressés et on est du type   « pique-nique improvisé »? Direction Boulangerie Madelon pour faire le plein de bonnes choses!

Le festival du homard a généralement lieu pendant la première semaine de juillet. Plusieurs activités en plein air sont proposées! Pour tout connaître de la programmation, c’est ici !

No. 8

On se délecte de l’Île d’Entrée!

On a envie de partir en expédition le temps d’une journée? Destination : l’Île d’Entrée! Doublement isolée du reste de l’archipel (accessible seulement par la mer!), on se sent VRAIMENT à l’autre bout du monde! On relaxe à fond et on grimpe tout en haut du « Big Hill », le plus haut sommet des Îles! Avec ses grands espaces dépouillés d’arbres et ses animaux en liberté dispersés ici et là dans  l’immense prairie vallonnée, on se croirait en Irlande!

Comme la population de l’Île d’Entrée est majoritairement composée d’anglophones d’origine irlandaise et écossaise, on adopte la politesse du voyageur et on tente de s’adresser à eux dans leur langue maternelle…

iles de la madeleine

Si on souhaite s’y rendre en traversier sans bénéficier des renseignements de la visite guidée, on consulte l’horaire suivant!

No. 9

On observe les oiseaux comme de vrais pros!

Nos cocos sont amoureux des oiseaux? On choisit l’excursion dans le Golfe du Saint-Laurent et, du même coup, on arrête à l’Île Brion, question de ne rien manquer. On admire le spectacle de l’une des 6 plus importantes colonies de Fous de Bassan en Amérique du Nord, en plus des milliers d’autres oiseaux marins! « Eh, maman, t’as vu les pingouins?! ».

Attention : le départ se fait au quai de la Grosse-Île et non à la marina du Cap-Aux-Meules. Et c’est seulement pour les petits explorateurs de 5 ans et plus.

No. 10

On rend visite aux phoques dans la lagune!

On continue sur notre lancée et on joue au reporter du National Geographic en explorant l’environnement lagunaire de ces mammifères marins à la bouille beaucoup trop sympathique pour passer à côté. On en profite pour prendre de belles photos! Vous savez, le type de photos que tout le monde s’arrache au retour?

Pour réserver nos expéditions pour l’Île d’Entrée, le Rocher-aux-Oiseaux ou la lagune des phoques, c’est ici! À l’achat de plusieurs expéditions, on obtient un rabais de 3 $. On s’informe aussi lors de la location d’une voiture ou d’un scooter, car parfois, ces entreprises partenaires offrent aussi des rabais!

D’autres entreprises offrent des expéditions de ce genre, alors on n’hésite pas à consulter le site de Tourisme Îles de la Madeleine!

No. 11

Parce que c’est au Québec!

Et que c’est une raison de plus d’aimer les Îles!

Infos pratiques

photo, vue, maison

Quand partir et où loger?

Comme les Îles de la Madeleine sont plutôt populaires en saison estivale, on réserve notre séjour plusieurs mois à l’avance afin de profiter d’un plus grand choix d’hébergement. Si l’on souhaite, comme nous, louer une maison classée résidence de tourisme pour l’été prochain, c’est ici.

Comment s’y rendre?

Pour s’y rendre, trois choix s’offrent à nous : on peut prendre un vol qui nous amènera directement aux Îles, on peut arriver avec une croisière qui visite les Îles (par exemple, les Croisières CTMA) ou encore par la route jusqu’au traversier qui nous amènera sur les Îles.

Si on choisit la voiture, il faut s’armer de patience et se rendre d’abord à Souris, Île-du-Prince-Édouard, pour ensuite faire un trajet de 5 heures en traversier. On peut en profiter pour découper notre voyage et faire la tournée de quelques provinces maritimes avant…

Le traversier allie confort et multiples services pour nous accommoder. On y mange bien et les enfants disposent d’une petite salle avec modules de jeux. On apporte quelques cahiers, crayons et jeux de société et le tour est joué!

___

Pour les siestes des tout-petits, on peut louer une cabine avec des lits simples pour 40 $ ou une autre avec un lit double pour 50 $, si l’on souhaite s’allonger à côté de notre petit et servir de barrière de sécurité! On le mentionne lors de la vérification des billets une fois à bord.

Pour effectuer la réservation du traversier et avoir accès à d’autres types de croisières avec escales, c’est ici!

On tente de réserver le traversier en même temps que le logement afin de ne pas prendre de risques !

Pour connaître les compagnies aériennes qui desservent les Îles de la Madeleine, on consulte le lien suivant. Il y a des départs à partir de Montréal, Québec ou Gaspé et la durée du vol varie entre 1 et 4 heures. Une option fort attrayante avec bébé… Et on apporte le siège d’auto à bord!

 

Bon voyage aux Îles! On se laisse aller, on décroche, on savoure! Et… on récidive!

Pascale

Pascale Clavel
Pascale Clavel
Collaboration spéciale

Pascale Clavel est la maman d’une grande fille de 3 ans, à l’esprit philosophique désarmant et aux petits yeux vifs. Auparavant enseignante de français et de littérature au secondaire, elle nous partage ses réflexions, coups de coeur et idées de sorties sur Un autre blogue de maman. Sur son blogue, elle s’efforce de s’adresser à tout le monde,  tout en y ajoutant une saveur locale estrienne. Elle croit fortement que, pour bloguer, « l’union fait la force » et elle n’hésite pas à collaborer avec des équipes du tonnerre pour mieux informer.