Votre recherche

Avion avec enfants : quels sièges choisir?

Avion avec bébé et enfant : quels sièges choisir

Le choix des sièges peut améliorer notre expérience en vol de manière significative. On prend le temps de réfléchir au meilleur scénario convenant à nos besoins.

Le hublot, notre ami

Dans l’avion, on privilégie les sièges « hublot » avec bébé et enfant. La paroi de l’appareil est notre alliée et est un côté de moins à gérer en vol. L’enfant est plus à l’aise et le parent également.

Enfant de 2 ans qui dors dans l'avion

Les premières rangées

Les premiers sièges à l’avant de l’appareil ou ceux situés aux séparateurs de sections (qui permettent l’utilisation de berceaux), offrent des avantages intéressants.

En plus d’offrir plus d’espace pour les jambes des parents, ces derniers permettent de créer une mini zone de jeux et de dégourdir les jambes des enfants, sans bloquer l’allée.  Selon les normes aériennes, les enfants, tout comme les adultes, doivent normalement rester assis en tout temps. Mais par expérience, notre équipe a toujours eu des agents de bord faisant preuve de tolérance.

À bord de la plupart des appareils, il est même possible de se tenir debout dans l’espace entre les premiers sièges de la section et le mur séparateur, ce qui peut être pratique pour endormir bébé dans le porte-bébé, tout en restant près du reste de la famille. On prend soin de ne pas cacher l’écran au mur si le divertissement en vol est diffusée sur des écrans partagés.

Souvent, l’accoudoir des premiers sièges à l’avant ne s’élève pas (donc ne permet pas à notre enfant de dormir contre nous), dû au fait que le téléviseur individuel ainsi que la tablette s’y trouvent plutôt que sur le siège devant nous. Si cet élément est important, on songe à réserver des sièges réguliers ailleurs dans l’avion, ce qui nous sauvera des coûts.

Les sièges en première rangée n’offrent pas d’espace pour glisser nos effets personnels sous le siège devant nous (il n’y en a pas!). On prévoit donc d’avance à l’embarquement quels effets personnels seront utiles jusqu’à ce que la consigne de sécurité soit éteinte et que nous puissions récupérer le reste.

La présélection des sièges

Réserver les sièges en première rangée à l’avance comporte des frais légèrement plus élevés qu’une sélection de siège normale (sauf exception). On se renseigne auprès de notre compagnie aérienne pour plus de détails.

À titre d’exemple, Air Canada offre la présélection gratuite des sièges pour les parents ou tuteurs et les enfants de moins de 12 ans qui voyagent ensemble. Les places sont attribuées, sans frais, peu de temps après la confirmation de la réservation. Le tout est fait soit directement par Air Canada, soit par l’intermédiaire de notre agence de voyages.

Maximiser nos chances!

Si l’on voyage à deux et que l’on désire maximiser nos chances d’avoir une place libre, on réserve un siège « hublot » et un «côté allée» afin d’avoir une place vide entre les deux.

Plus on réserve vers l’arrière de l’appareil, plus les chances de n’avoir personne qui réserve le siège du centre augmentent.

Si toutefois le siège est occupé, on n’aura aucun problème à échanger sa place avec notre voisin qui se fera un plaisir de ne pas être au centre de deux membres de la même famille!

L’usage d’un berceau pour les bébés

On consulte l’article Le berceau dans l’avion pour en savoir plus.

Un rappel de courtoisie

On ne devrait jamais laisser un enfant marcher dans l’allée. Le tout n’est pas un terrain de jeu. Si on le laisse faire une fois, il est parfois difficile de lui faire comprendre de ne pas y accéder durant le reste du vol.

Les liens utiles

On consulte la section S’informer de bbjetlag.com pour d’autres informations utiles.