Votre recherche

5 trucs pour prévenir et soulager les maux d’oreilles en avion

Soyons sans craintes, tout comme les adultes, les enfants et les bébés ne ressentent pas systématiquement un inconfort au décollage ou à l’atterrissage. Bien que les cabines soient pressurisées, la diminution de la pression atmosphérique extérieure peut quand même affecter les petites oreilles. Si par malchance le tout nous arrive, voici quelques trucs d’agent de bord pour soulager nos enfants!

 

No. 1

La succion

Pour prévenir l’inconfort, on met le bébé au sein ou on lui donne un biberon ou une suce au moment du décollage et de l’atterrissage.

No. 2

Les gâteries

Notre enfant sera très content d’avoir une gâterie! Une gomme à mâcher ou un suçon peut s’avérer très efficace.

No. 3

Retenir son souffle

On l’invite à boucher son nez avec ses doigts et à expirer l’air tout en gardant la bouche fermée, question de créer une pression dans l’oreille interne qui rééquilibrera la pression sur nos tympans. Attention toutefois d’y aller doucement, parfois juste retenir son souffle est efficace.

No. 4

Faire des singeries, des vocalises et bailler!

Soyons avisés, c’est assez rigolo! On ouvre très grand la bouche et on se bouche les oreilles avec deux doigts. On sort la langue, on fait des sons comme des « aaaaaaaa », des « ooooooooo », on fait de grands bâillements. Fou rire garanti et le malaise risque d’être vite oublié.

No. 5

Les « hot cups »

Un vieux truc de grand-mère assez utilisé par les agents de bord est communément appelé les « hot cups ».  Super simple à réaliser, il est apparemment bien efficace. Effet placebo  diront certains, alors que d’autres confirment le soulagement. Alors, pourquoi ne pas l’essayer?

Voici donc comment faire :

  • On demande 2 verres, en styromousse ou en plastique, ainsi qu’un peu d’eau chaude.
  • On met dans le fond de chaque verre 2-3 petites serviettes en papier en boule, imbibée d’eau chaude. Attention, on s’assure que le papier est complètement imbibé pour ne pas brûler l’enfant.
  • On met un verre sur chaque oreille de l’enfant. La chaleur et l’humidité, ainsi que la pression interne dans le verre aidera à rééquilibrer la pression du tympan et soulagera la douleur. Pssst… c’est aussi bon pour les adultes.
  • On rigole car, pendant un moment, l’enfant sera assurément comique avec ses verres sur les oreilles.

On peut « jouer » aux « hot cups » à la maison avant le départ, question de préparer le bébé ou l’enfant afin qu’il n’ait aucune crainte en vol si la situation se présente.

l’inconfort

Les variations de pression les plus importantes ont lieu pendant le décollage et à l’atterrissage. C’est à ces moments que nos enfants sont le plus vulnérables à l’inconfort au niveau des oreilles.

Lorsque la pression varie, la membrane du tympan peut se bomber ou se rétracter (c’est différent d’une personne à l’autre). Ce n’est pas dangereux (à moins d’avoir une condition particulière avant le départ) et le tout provoque principalement une réaction qui est temporaire.

Prédispositions

Si notre enfant fait des otites à répétition, qu’il a une condition particulière au niveau des voies nasales ou des sinus, il peut être futé de consulter notre pédiatre avant le départ. Ce dernier peut nous prescrire un décongestionnant nasal qui risque de prévenir les effets.

Pour des cas plus simples, parfois l’utilisation d’une simple solution saline ou d’un mouche-bébé peut prévenir l’inconfort. En cas de doute, on consulte toujours un spécialiste de la santé.

Otites

Si notre enfant fait une otite avant le départ, il est important de consulter son pédiatre. Cela varie pour chaque personne, mais il peut être contre-indiqué de voyager en avion dans un délai pouvant aller jusqu’à deux semaines suivant la fin du traitement, surtout pour les otites aigües, car il y a des risques de perforation du tympan.

Diminuer le stress

On consulte l’article Les 10 principes du plaisir en vol avec enfants pour voyager dans le plaisir et sans stress. Le premier point est intéressant et en lien avec les pleurs de l’enfant en avion.

 

Pour bien se préparer à voyager en famille

  • On consulte la section « S’informer » de bbjetlag.com pour d’autres trucs et astuces pour voyager avec bébé et enfant!

Pour ne rien manquer!