Votre recherche

L’Australie en famille : 7 incontournables à Sydney

Australie en famille. Sentier Coogee a Bondi
Ariane Bisson
Par
Actualisé le 18 mars 2018

Reconnue pour son panorama urbain unique, sa température clémente à l’année et sa végétation luxuriante, Sydney est l’une des villes les plus visitées d’Australie. Sa situation géographique lui confère un emplacement unique, sur la côte est de l’île, au milieu d’une baie qui s’ouvre sur l’océan Pacifique sud. Avec ses nombreuses baies et plages facilement accessibles, ses kilomètres de côtes et falaises à explorer et ses superbes paysages à admirer, on s’imagine facilement pourquoi Sydney est si populaire. En plus de ses attraits naturels, cette ville cosmopolite au style occidental, mais à la fois sous influence asiatique, promet un style de vie décontracté et relax où il fait bon vivre en famille!

No. 1

Admirer l’Opéra de Sydney et le Harbour Bridge

On s’empresse de se rendre à Circular Quay pour admirer l’Opéra de Sydney et la vue imprenable sur le Harbour Bridge. Se trouver enfin devant ces emblèmes de l’Australie nous fera rapidement oublier les milliers de kilomètres parcourus et les 30 heures de voyage avec bébé sur les genoux.

L’Opéra de Sydney, tel un voilier avec le vent dans les voiles, impressionne tant par son architecture unique que par son emplacement.

On se balade le long de la promenade aménagée et on dépasse l’Opéra pour rejoindre les Jardins botaniques royaux à l’est. Petits et grands seront émerveillés par la faune et la flore australiennes, avec ses jacarandas, ses figuiers et ses cacatoès. On termine notre marche à Mrs Macquaries Point pour admirer une dernière fois la vue sur l’Opéra de Sydney.

Sydney en famille avec enfants

Opéra de Sydney en famille © Ariane Bisson

Si l’on souhaite visiter l’intérieur de l’Opéra, mieux vaut réserver en achetant des billets en ligne. On évite ainsi de faire la file et on obtient un rabais de 10 %.

No. 2

Se balader sur la promenade côtière entre Bondi et Coogee

Un sentier aménagé sur 6 kilomètres au bord de l’océan Pacifique, avec des vues de type « cartes postales », de nombreuses plages et piscines d’eau naturelle creusées dans les rochers, ainsi que des parcs font le bonheur des parents et enfants!

Bondi Beach (Coogee to Bondi)

Bondi Beach © Ariane Bisson

On compte entre 2 à 3 heures pour parcourir le sentier entre Bondi et Coogee (ou plus si l’on souhaite pique-niquer au bord de la mer et s’arrêter pour une pause baignade avec les tout-petits). Pour en savoir plus, on consulte le site Bondi to Congee walk.

Bondi Beach (Coogee to Bondi)_2

Bondi Beach © Ariane Bisson

Nous avons fait l’inverse de ce qui est habituellement recommandé dans les guides et avons débuté notre chemin à Coogee, puis remonté vers Bondi en passant par Clovelly, le cimetière Waverley, Bronte et Tamarama. L’arrivée sur l’emblématique plage de Bondi n’était que plus impressionnante et satisfaisante après ces heures de marche.

___

On prévoit un bon écran solaire et un chapeau, car il est difficile de trouver de l’ombre sur le sentier. Bien qu’il soit aménagé et accessible en poussette, il faut parfois monter et descendre quelques marches. Le mixte poussette légère et porte-bébé est donc approprié. Aussi, on prévoit des vêtements et chaussures confortables.

No. 3  

Visiter le Taronga Zoo

On s’y rend en ferry depuis Circular Quay (12 minutes), puis on prend un téléphérique ou on marche jusqu’à l’entrée du zoo. Les enfants seront heureux de découvrir toute une faune inconnue et propre à l’Australie, tels l’ornithorynque et le wombat. Une expérience à ne pas manquer avec des points de vue magnifiques sur le centre-ville de Sydney.

Zoo de Sydney

Vue du Taronga Zoo © Ariane Bisson

On achète nos billets en ligne afin d’éviter les files et bénéficier jusqu’à 20 % de rabais.

No. 4

Découvrir l’Australian Museum

Très instructif et interactif, le musée d’histoire naturelle de l’Australie est une sortie parfaite en famille. Au menu : des oiseaux exotiques empaillés, des masques impressionnants, une section sur les dinosaures et bien plus encore.

On descend à la station de métro « Museum » et on se rend au musée en traversant Hyde Park pour voir les ibis picorer les restes de lunch et entendre les cacatoès survoler les arbres luxuriants.

No. 5

S’amuser à la plage et surf à Manly

Une presqu’île avec des plages de sable blanc et un spot de surf reconnu autant par les locaux que les touristes à moins de 30 minutes de Sydney, ça existe. C’est Manly!

Manly-Shelly Beach

Manly-Shelly Beach © Ariane Bisson

On planifie partir tôt le matin pour profiter d’une journée entière sur les lieux. Au programme : dégustation d’un bol de smoothie au Bare Naked Bowls pour un déjeuner santé, shopping sur Le Corso, artère piétonne principale de la ville, cours de surf sur la plage principale, lunch au Momo Bar pour un bol poké délicieux, après-midi à Shelly Beach, petite enclave d’eau turquoise parfaite pour les familles, et on termine par un Aussie Burger au BenBry Burger avant de repartir prendre le bateau pour rentrer.

Manly-Shelly Beach © Ariane Brisson

Manly-Shelly Beach © Ariane Bisson

En plus des précautions habituelles contre le soleil (crème et chapeau), prévoir un abri solaire pour les tout-petits si vous pensez passer la journée à la plage. Le soleil d’Australie est bien plus fort qu’on le pense.

___

Bon à savoir si l’on voyage avec des enfants qui ont des restrictions alimentaires : tous les restaurants proposés ci-dessus offrent des options sans gluten.

No. 6

Visiter le Darling Harbour et Sea Life Aquarium

Grande place piétonne où boutiques, café, restaurants et tours à bureaux se rencontrent, Darling Harbour offre toutes sortes d’activités pour les familles. On marche à travers Tumbalong Park, puis on s’arrête au Children’s Playground devant le Sydney Exhibition Center pour des heures de plaisir dans les jeux. Si l’envie nous en dit, on s’arrête au Australian Maritime Museum et on grimpe à bord d’un sous-marin de la marine Australienne ou encore du HDM Endeavour, réplique du fameux navire de découverte du Capitaine James Cook.

Sea Life Aquarium

Sea Life Aquarium © Ariane Bisson

On revient sur nos pas et on monte dans la grande roue pour une vue panoramique sur les quais et Sydney. Enfin, on emprunte le Pyrmont Bridge pour traverser du côté est de Darling Harbour et rejoindre le Sea Life Aquarium. Les enfants seront impressionnés par les passerelles vitrées abritant requins, dugongs et poissons exotiques!

Sea Life Aquarium

Sea Life Aquarium © Ariane Bisson

Si on prévoit visiter le Sea Life Aquarium et Taronga Zoo, on achète en ligne une passe « duo » qui nous permet de sauver des sous, en plus du 20% de rabais.

No. 7

Se balader à Watson’s Bay

Depuis Circular Quay, on prend le ferry pour Watson’s Bay Wharf (23 minutes). Une fois arrivé au quai, on se rend d’abord à Camp Cove, plage très populaire auprès des jeunes familles étant donné ses eaux calmes et sa vue sur le centre-ville de Sydney. Elle est parfaite pour une pause trempette et châteaux de sable avec nos petits.

Watson's Bay Little Cove © Ariane Brisson

Watson’s Bay Little Cove © Ariane Bisson

Depuis Camp Cove, on accède au sentier côtier qui longe la falaise jusqu’à South Head, en passant par Lady Bay (plage nudiste, mais magnifique!) et le fameux phare Horsnby rayé rouge et blanc, bien apprécié des enfants. Avant de quitter Watson’s Bay, on s’assure de faire un arrêt à « The Gap », situé sur le côté est de la falaise pour un point de vue impressionnant.

Phare de Watson's Bay © Ariane Brisson

Phare de Watson’s Bay © Ariane Bisson

Le sentier côtier entre Camp Cove et South Head est semi-aménagé et difficilement accessible en poussette (bien qu’on l’ait fait). Le porte-bébé est donc une meilleure option.

Ariane Bisson
Ariane Bisson
Collaboration spéciale
Ariane a grandi dans une famille de voyageurs. Ses parents lui ont transmis leur passion et depuis qu’elle est toute petite, elle adore partir à l’aventure, rencontrer de nouvelles personnes et goûter des plats exotiques. Aujourd’hui maman d’un petit garçon d’un an, elle souhaite lui transmettre sa passion à son tour et lui faire découvrir le monde. Diagnostiquée cœliaque en 2014, Ariane a dû adapter sa façon de voyager afin de respecter sa nouvelle diète sans gluten. Toujours à la recherche d’une découverte culinaire locale, elle est la personne clé pour dénicher les bonnes adresses où les restrictions alimentaires seront prises en compte.