Votre recherche

La diarrhée du voyageur chez l’enfant : des recettes et des conseils

Diarrhée du voyageur chez l'enfant
Priscilla Gibeault
Par
Actualisé le 16 septembre 2017

Un des problèmes de santé les plus fréquents lié à la santé en voyage est sans contredit la diarrhée du voyageur. Avoir des électrolytes en sachet dans notre trousse d’hygiène et de premiers soins est fortement conseillé. Mais que faire si nous n’en avons pas sous la main? Voici quelques astuces et recettes pour bien rester hydraté malgré les malaises.

Les électrolytes en sachet

Les électrolytes en sachet sous forme de poudre sont faciles à traîner et nous simplifient la vie.

Il faut toutefois s’assurer de faire le mélange avec précision et de bien suivre les instructions du fabricant car un mélange trop concentré ou trop dilué peut avoir un impact sur la santé de l’enfant.

Si la diarrhée se présente en cours de voyage et que nous n’avons pas sous la main des électrolytes en sachet, il est possible d’utiliser une boisson non-gazéifiée contenant entre autres des électrolytes,  comme la marque Gatorade, fort connue.

On peut également la fabriquer nous-même en mélangeant quelques items de base que l’on retrouve facilement en voyage.

No. 1

La recette de l’OMS (Organisation mondiale de la Santé)

  • 1 litre d’eau purifiée;
  • 1/2 c. à thé de sel;
  • 3 c. à thé de sucre.

No. 2

La recette recommandée par le Centre hospitalier universitaire mère-enfant CHU Ste-Justine

  • Jus d’orange prêt à boire et non sucré : 360 ml (12 oz);
  • Eau bouillie refroidie : 600 ml (20 oz);
  • Sel : 2,5 ml (1/2c. à thé rase), jamais plus;

Pour leurs recommandations complètes, on consulte ce lien.

Dans les deux recettes, on s’assure d’utiliser de l’eau potable, purifiée ou bouillie pour faire les mélanges. Il ne faut pas utiliser ces préparations pendant plus de 12 à 24 heures. L’alimentation solide doit être réintroduite le plus rapidement possible.

Les bébés

Pour les bébés allaités

On offre le sein le plus souvent possible, pour de plus courtes périodes (pas besoin de mesurer).

Pour les bébés non allaités

Les préparations lactées pour nourrissons doivent être préparées comme à l’habitude (même concentration). Il suffit d’offrir de plus petites quantités, plus souvent.

On peut utiliser les solutions de réhydratation orale si bébé refuse ou vomit le lait maternel ou la préparation pour nourrissons et s’il présente des vomissements ou diarrhées fréquentes.

___

On augmente lentement et graduellement la quantité (si toléré) jusqu’à atteindre la quantité recommandée pour l’âge (par CHU Ste-Justine) :

  •   0 à 6 mois : 30 à 90 ml par heure (1 à 3 onces);
  •   6 mois à  2 ans : 90 à 125 ml par heure (3 à 4 onces);
  •   plus de 2 ans : 125 ml à 250 ml par heure (4 à 8 onces).

Quoi manger?

Idéalement,  l’alimentation de l’enfant doit être aussi normale que possible. L’alimentation liquide n’est pas nécessaire chez nos petits voyageurs, à moins qu’ils ne vomissent. S’ils ont du mal à manger, offrons-leur des repas légers.

On privilégie la nourriture facile à digérer, comme les bouillons, le pain rôti, les œufs et le poulet. 

Si notre enfant tolère les liquides, on n’hésite pas à introduire les aliments habituels en portions réduites mais offertes plus fréquemment et de façon progressive. Par exemple, on débute par les céréales, ensuite le pain, les pâtes, le riz, les fruits et légumes et même les produits laitiers. On évite les aliments gras ou très épicés, de même que les aliments avec des sucres ajoutés.

Plusieurs études démontrent que les probiotiques réduisent la durée de la diarrhée chez les enfants souffrant de gastro-entérite et pourraient aider à la prévention de la diarrhée du voyageur.

___

De plus en plus de marques proposent des formats adaptés au voyage et qui ne nécessitent pas de réfrigération. On se renseigne!

On consulte un spécialiste de la santé

En cas de doute, on consulte un spécialiste de la santé! En aucun cas, on administre un  médicaments contre la diarrhée en vente libre sans avoir consulté un spécialiste de la santé. Ils risquent d’aggraver l’état de votre enfant et de causer de graves problèmes.

Pour en savoir plus sur la diarrhée du voyageur

D’autres bonnes choses à avoir avec nous

 

 

Priscilla Gibeault
Priscilla Gibeault
Collaboration spéciale

Priscilla est infirmière clinicienne spécialisée en santé voyage, maman de 3 enfants, passionnée de plein air et de  voyages.