Votre recherche

9 astuces de voyage pour un total de moins de 10$

© Le Clan V
Par

Je vous l’avais promise, la voilà! La liste des petits détails, bâtie à grands coups de débrouillardise, utilisée lors de notre tour du monde en famille. Tout cela mis ensemble coûtera surement moins de 10$, mais vaudra certainement son pesant d’or à l’autre bout du monde. Bonnes découvertes!

No. 1

Des sacs de plastique refermables

Je suis devenue fan des sacs de plastique refermables communément appelés des « ziplocs ». Nous en avons de toutes les tailles afin de réunir vêtements, produits d’hygiène, câbles de nos appareils, sacs de biscuits ouverts et j’en passe.

On peut aussi opter pour des versions réutilisables. On consulte l’article L’ABC des contenants à collation pour quelques options.

No. 2

Des sacs d’épicerie en plastique

Pour récupérer « in extremis » les « vomitos » des enfants malades (oui oui, je parle par expérience), pour envelopper les chaussures sales histoire de ne pas contaminer le reste des bagages, pour que les maillots ne mouillent pas tous les vêtements après une journée de plage… on laisse libre cours à notre imagination!

On récupère les sacs d’épicerie.

No. 3

Un petit sac en filet

Un petit sac en filet par personne (ceux pour laver le linge délicat) afin de réunir les sous-vêtements propres de chacun. Pratique pour s’y retrouver quand on est une famille nombreuse. Disponible dans les magasins à 1 $. Ikea offre aussi un paquet de 3 sacs PRESSA pour 4,99 $.

Plus coûteux, on aime particulièrement les sacs UPPTÄCKA de Ikea. Offerts en ensemble de 4, ils ont des tailles différentes, sont pratiques et économiques à long terme.

No. 4

Un grand sac en filet

Un grand sac en filet pour emmagasiner le linge sale de toute la famille. À déposer tel quel dans les buanderies. Selon la destination, on peut parfois bénéficier d’un service de buanderie (qui lave et plie nos vêtements) à prix très, très, très modique. On fait attention de ne pas oublier notre sac lorsque nous récupérerons nos vêtements propres.

Très pratique aussi pour transporter les jeux de plage au retour de la mer; on évite donc de ramener plein de sable dans la chambre. On consulte l’article À mettre dans nos valises : des seaux et des jeux de plage compacts pour nous inspirer.

No. 5

Des élastiques

Des élastiques à portée de main s’avèrent très pratiques pour fermer ce qui ne ferme plus, sceller des paquets de chips, attacher les câbles de divers appareils, etc.

No. 6

Des serre-câbles communément appelés des « tie wrap »

Super pratique pour fermer une valise. On a la certitude que cette dernière n’a pas été ouverte si le « tie wrap » est toujours sur place à notre arrivée ou lorsque laissée en consigne.

No. 7

Du papier hygiénique

Tout voyageur expérimenté sait qu’il doit toujours avoir sur lui du papier hygiénique en cas d’urgence, surtout s’il a des enfants. Nous avons acheté des petits rouleaux compacts de voyage trouvés dans une boutique spécialisée, toutefois, on en retrouve maintenant dans les sections « voyage » de certaines pharmacies.

Pour ce « même » produit à très faible coût, on prend l’habitude, quelques semaines avant le départ, de conserver nos propres rouleaux lorsqu’ils atteignent la petite taille souhaitée! Ça revient à quelques sous seulement par rouleau! 

No. 8

Des serviettes humides

Des serviettes humides ou des petits carrés de tissu à humidifier et à conserver dans un sac de plastique refermable « ziploc »  (hop! retour sur le point 1), sont très pratiques pour un bon nettoyage des petites mains sales, des bouches collantes ou des petits pieds crasseux. Bien mieux que le désinfectant qui, en plus d’être chimique, ne lave pas vraiment.

On aime les TowTab, des petits comprimés qui se transforment en une lingette lorsqu’ils sont mélangés à 15 ml de liquide.

No. 9

Des accessoires à cheveux

Pour les filles, des bandeaux, des élastiques, des pinces pour discipliner les cheveux rebelles et du démêlant pour éviter une crise de larmes quotidienne.

J’espère que cette liste nous aidera à agrémenter nos voyages!

Valérie

Ps. On peut aussi lire mes articles Tour du monde en famille : mes 10 items futés et Voyager avec des enfants : l’authenticité des contacts. Bonne lecture!

 

 

 

 

 

 

 

Valérie Vanderhacgen
Collaboration spéciale

Grande voyageuse, Valérie parcourt le monde dès qu’elle le peut. Elle a vécu en Chine, en Europe, dans les Caraïbes et a finalement posé ses valises à Montréal. Maman de 3 garçons et amoureuse du Papa, lui aussi globe-trotteur, elle partage maintenant son plaisir du voyage avec toute sa famille. Elle revient justement d’un tour du monde de 8 mois en famille, qu’on a pu suivre sur Le Clan V. Évoluant dans le domaine du marketing depuis une quinzaine d’années, elle mêlera son plaisir de l’écriture et sa passion des voyages pour nous livrer ses trucs et astuces ainsi que ses réflexions de maman baroudeuse.