Votre recherche

Choisir un porte-bébé de voyage en 5 critères

Fannie Bellemare-Larivière
Marilou Jette
Par

Le porte-bébé est un essentiel de voyage avec de jeunes enfants. On veut l’avoir tout près quand on a besoin de ses deux mains, sans compter qu’il n’y a pas mieux pour calmer ou endormir son enfant dans toutes sortes d’endroits! Voici les critères à prendre en considération avant d’acheter un porte-bébé pour le voyage.

Un lexique pour nous aider! 

Une multitude de types de porte-bébés existent sur le marché. Voici un petit lexique pour nous aider à y voir clair :

Préformé :

Porte-bébé semblable à un sac à dos, avec des bretelles et une ceinture ajustables et que l’on attache avec des boucles (« clips »).

Lunenberg, Nouvelle-Écosse © Sarah Lacroix

Écharpe tissée :

Une bande de tissu d’une longueur variant de 3 à 5 mètres en moyenne. Plusieurs mélanges de fibres et de types de tissage sont disponibles.

Peanut Island, Floride © Claudia Marcil

Écharpe à anneaux (« ring sling ») :

Bande de tissu courte nouée autour de deux anneaux qu’on porte en bandoulière (avec les mêmes possibilités de tissus tissés que l’écharpe).

Punta Cana © Marie-Michèle Houde

Écharpe extensible :

Une bande de tissu d’environ 4 mètres de long en coton extensible (jersey).

Riviera Maya, Mexique © Magali Foucher

Mei tai (MEI DAI):

Panneau de tissu souple avec quatre bandes minces qui servent à faire le nœud.

Erice, Sicile, Italie © Myriam Verdoni-Perez

Erice, Sicile, Italie © Myriam Verdoni-Perez

Certains porte-bébés de type préformés offrent la position face vers le monde, recommandée uniquement pour un enfant qui tient bien sa tête.

On suggère de respecter la position ergonomique et sécuritaire et de replacer le bébé vers soi lorsqu’il s’endort. (Ex. : Ergo 360, Lillebaby.)

No. 1

L’USAGE À DESTINATION

Si l’on prévoit que le porte-bébé sera notre mode de transport familial principal, cela vaut la peine de lui réserver une bonne place dans nos valises. On peut même envisager d’avoir plus d’un type de porte-bébés, chacun adapté aux activités du voyage.

  • Durant les déplacements, que ce soit dans l’avion, le train ou l’autobus, la facilité et la rapidité d’installation des préformés leur donnent un grand avantage.
  • Pour une longue journée de marche, l’écharpe, quant à elle, offre beaucoup de confort.
  • Si l’on pense faire du portage de courte durée, un porte-bébé plutôt compact qui se range bien dans un sac pour le sortir au besoin, est une bonne option (Boba air, écharpe à anneaux « ring sling »).
Isletas de Grenada, Nicaragua © Aryann Gosselin

Isletas de Grenada, Nicaragua © Aryann Gosselin

No. 2

CONSIDÉRER LA DESTINATION (LA CHALEUR)

En général, les destinations soleil ont la cote! Mais la chaleur peut en décourager plusieurs de porter l’enfant. Pourtant, il existe des modèles qui respirent mieux que d’autres.

  • Les préformés se défendent très bien dans la chaleur. Certains modèles ont même des panneaux en filet, comme le Chimparoo Trek Air-O qui est d’ailleurs un bon produit québécois!
  • Les écharpes tissées sont enveloppantes, mais il y a des mélanges de tissus intéressants comme le coton avec le lin ou le bambou ou la gaze qui sont mieux adaptés à la chaleur. Il y a aussi des écharpes courtes qui n’enroulent pas tout le corps du porteur.
Plage Le Helleux Ste-Anne, Guadeloupe © Joanie St-Pierre | Ti-mousse dans Brousse

Plage Le Helleux Ste-Anne, Guadeloupe © Joanie St-Pierre | Ti-mousse dans Brousse

Il se fait un modèle d’écharpe qu’on appelle hybride, qui est très mince, qui respire bien et qui assure un bon support : la Wrapsody. On la recommande!

  • L’écharpe à anneaux (« ring sling ») est très légère, le tissu est court et ne passe qu’une seule fois sur notre dos et celui de l’enfant. Elle se prête donc bien à la chaleur.

On consulte l’article Partir en voyage sans poussette : les trucs et astuces pour plus de détails sur le portage en voyage!

No. 3

LE DÉVELOPPEMENT DE L’ENFANT

Le confort de l’enfant et son besoin de support varient en fonction de son développement physiologique.

Palais national de Pena, Portugal © Nathalie Bérard

Les plus petits (qui ne marchent pas encore, disons) auront besoin d’être dans une position arrondie où la colonne vertébrale est bien soutenue. En revanche, un enfant qui marche déjà peut être placé dans une plus grande variété de positions, donc a accès à plus grande sélection de porte-bébés.

Pour les bébés de moins de 15 lb : le choix est restreint.
  • L’écharpe extensible de type Maman Kangourou est bien adaptée, mais elle devra être rangée quand le bébé aura pris du poids.
  • L’écharpe tissée est la plus polyvalente des options. Au début, on la choisira assez longue afin de la nouer à l’avant. Avec l’habilité que procure l’expérience, on pourra en choisir une plus courte. On s’en sert sans limite d’âge ou de poids.
  • Les écharpes à anneaux (« ring slings » ) constituent une bonne option si le portage asymétrique, celui qui n’engage qu’une seule épaule, convient à la personne qui porte. Quand le bébé grandira, il pourra servir de portage d’appoint.
Skydeck Chicago – Willis Tower, Chicago © Katia Kallous

Skydeck Chicago – Willis Tower, Chicago © Katia Kallous

Pour un bébé de quelques mois : le choix s’élargit.
  • Le mei tai convient déjà. C’est un bon compromis entre l’écharpe et le préformé.
  • Le préformé fait aussi l’affaire quand le porte-bébé dispose d’un design dit évolutif ou d’inserts.
Pour un bébé qui a fêté ses 6 mois : le choix grandit avec lui.
  • Le préformé est désormais très pratique et le bébé peut y être installé confortablement.
  • On se rappelle qu’à tous moments dans le développement de l’enfant l’écharpe tissée et le mei tai conviennent et sont des options très confortables. L’écharpe à anneaux (« ring sling » ) aussi, si l’on a l’épaule bien musclée!
Pour un bébé qui a fait ses premiers pas : vive le préformé!
  • On aime le préformé pour sa rapidité d’installation qui résiste à l’empressement de notre marcheur. Et pour le plaisir qu’il retire à en monter et descendre.
Chutes Niagara, Ontario © Ninou Gosselin

Chutes Niagara, Ontario © Ninou Gosselin

No. 4

NE PAS NÉGLIGER LE CONFORT

Le confort dépendra de l’ajustement du porte-bébé à la physionomie du porteur. On peut voir le porte-bébé comme un vêtement ou des chaussures. Il est préférable d’essayer dans une boutique spécialisée les modèles qui nous intéressent avant d’arrêter son choix.

  • Si les deux parents veulent porter et que les membres du couple sont de gabarits différents, on conseille de vérifier en magasin que les ajustements (longueurs des ganses ou de la ceinture) s’adaptent à tous les deux.
  • Certains modèles permettent de croiser les bretelles dans le dos. Cela offre plus de confort quand on porte longtemps à l’avant.
  • Il ne faudrait pas tolérer un portage inconfortable. On suggère plutôt de consulter un spécialiste qualifié pour faire les ajustements.
Plage Champlain, Côte-Nord, Québec © Karine Cloutier

Plage Champlain, Côte-Nord, Québec © Karine Cloutier

Acheter son porte-bébé un peu d’avance permet de vous ajuster, de l’apprivoiser ou de l’assouplir avant de l’utiliser intensément en voyage.

No. 5

Y ALLER SELON NOTRE BUDGET

Les prix des porte-bébés varient énormément, allant de quelques dizaines à plusieurs centaines de dollars! Pour un porte-bébé de qualité et confortable, il faut s’attendre à payer autour de 150 $ canadiens, à moins de trouver une bonne affaire sur un site de vente de biens usagés. Il n’est absolument pas nécessaire de débourser plus pour avoir de la qualité. Après, ce n’est qu’une question de goût… et de luxe!

  • Acheter un porte-bébé usagé peut faire économiser, en plus de donner accès à un textile assoupli et confortable. C’est recommandé si vous cherchez une écharpe par exemple, car celles-ci sont plutôt rigides à l’état neuf.
  • Attention aux préformés usagés, on conseille de bien vérifier l’état des ganses, des boucles (« clips ») et des coutures pour s’assurer qu’il est encore en état de servir.
Etna, Sicile, Italie © Julie Taillefer. Photographe : Louis-Simon Roy

Etna, Sicile, Italie © Julie Taillefer. Photographe : Louis-Simon Roy

Pour faire de bonnes affaires, on consulte le groupe Facebook pour acheter dans un porte-bébé usagé : Mamans adeptes du portage SWAP.

L’AJUSTEMENT

Afin de maximiser l’utilité et le confort de l’enfant, le porte-bébé doit être adapté et bien ajusté. Voici quelques points à considérer!

Position sécuritaire et ergonomique

Le visage de son bébé doit être en tout temps dégagé, visible et accessible au point de pouvoir lui donner un bisou. Sa tête s’incline? Attention, ici on se tient droit : les voies respiratoires l’exigent. Impossible de passer deux doigts entre son menton et sa poitrine? On réajuste!

On veut que bébé soit assis bien profondément dans le dossier du porte-bébé comme s’il était dans un hamac. Son dos sera légèrement arrondi et bien soutenu. Ses genoux doivent être au moins à la hauteur de ses fesses si non plus hauts. Les jambes pourront bouger librement.

L’ENTRETIEN

Baie de Kotor, Montenegro © Andréa Desautels

Ayez un peu de savon doux liquide pour sauver votre porte-bébé d’un gros dégât ou simplement pour le rafraichir pendant le séjour.

Des RESSOURCES UTILES

  • Besoin d’un conseil? On consulte la carte de monitrices certifiées sur ce lien.
  • On peut également faire une recherche par code postal pour trouver des ateliers et des formateurs ici.
  • Plusieurs groupes sur Facebook ont pour thème le portage dont le groupe Maman adeptes du portage très populaire au Québec.
Randonnée Pic des Escurets, Pyrénées © Elsa_cvl. On découvre son portrait sur BB Jetlag ici!

Randonnée Pic des Escurets, Pyrénées © Elsa_cvl. On découvre son portrait sur BB Jetlag ici!

Des Boutiques spécialisées au Québec (pour de bons conseils!)

Sherbrooke, Québec © Gustine Baby Carriers Inc par KFND photo. Maman : Marie Pier Brien

Sherbrooke, Québec © Gustine Baby Carriers Inc par KFND photo. Maman : Marie Pier Brien

POUR D’AUTRES ARTICLES SUR LE PORTAGE EN VOYAGE

Reserva National Malalcahuello, région de l’Araucania, Chili © Judith Landreville

Reserva National Malalcahuello, région de l’Araucania, Chili © Judith Landreville

Merci à tous les parents voyageurs qui ont généreusement soumis leurs photos de voyage sur notre page Facebook!

Photo de couverture : Long Beach Island, New Jersey © Fannie Bellemare-Larivière

 

Marilou Jette
Marilou Jetté
Collaboration spéciale

Comme bon nombre de gens de sa génération, Marilou a mordu dans le voyage au début de la vie adulte. Après avoir vécu en Asie, en Afrique et en Amérique latine, le voyage est devenu pour elle un mode de vie. Elle a fondé une famille avec quelqu’un qui partage ce besoin intense de voir du pays et ensemble, ils conjuguent la vie de famille avec l’envie de bouger. Leurs filles, Alexie, 4 ans et Laurence, bientôt deux ans, s’ouvrent au monde en même temps qu’elles s’ouvrent à la vie.

Monitrice certifiée de portage pour tous les niveaux, Marilou conseille les familles qui partent en voyage et partage son expérience de portage à travers les plates-formes de Allez hop les enfants!